logo Info-Social RH
Se connecter

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

Le Portugal et l'Inde signent un accord pour le recrutement de travailleurs

Recrutement | publié le : 11.10.2021 | Lys Zohin

Portugal and India flag waving in the wind against white cloudy

Les citoyens indiens vont être éligibles à un visa d'entrée et à un permis de travail pour exercer des tâches professionnelles et qualifiées au Portugal.

Crédit photo sezerozger - stock.adobe.com

Au terme d'un accord bilatéral récemment signé entre le Portugal et l'Inde, les citoyens indiens vont être éligibles à un visa d'entrée et à un permis de travail pour exercer des tâches professionnelles et qualifiées au sein de ce pays de l'Union européenne, sous réserve de la signature d'un contrat de travail. Les travailleurs indiens bénéficieront ainsi de toutes les protections garanties par la loi portugaise.

Cet accord, le premier signé avec un pays de l'UE, s'inscrit dans le sillage de celui qui avait été négocié en mai 2021 entre les autorités indiennes et britanniques dans le cadre d'un partenariat migratoire. Les employeurs portugais qui souhaitent embaucher des Indiens devront simplement notifier l'Institut portugais de l'emploi et de la formation professionnelle, qui transmettra la proposition aux autorités indiennes. Une fois acceptée, un visa d'entrée sera attribué.

Le Portugal avait déjà, depuis huit ans, un dispositif en place avec l'Inde, le programme "Golden Visa", permettant à des citoyens indiens d'obtenir la résidence permanente au Portugal à condition d'investir au moins 500 000 euros dans certains projets, dont des projets d'éco-tourisme, d'agriculture bio et d'énergie renouvelable. La communauté indienne est celle qui a le plus augmenté en 2020 dans le pays. Totalisant quelque 25 000 personnes aujourd'hui, leur nombre a triplé depuis 2016, selon les données de l'immigration. La communauté indienne compte actuellement 19 000 hommes et près de 5 500 femmes. En outre, près de 7 000 Indiens ont demandé, pour la première fois un permis de résidence au Portugal en 2020.

Auteur

  • Lys Zohin