logo Info-Social RH
Se connecter

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

Extension du périmètre de recrutement (étude Hellowork)

Recrutement | publié le : 27.09.2021 | Gilmar Sequeira Martins

Les difficultés de recrutement ne sont pas près d’être résorbées. Aux traditionnelles pénuries de main-d’œuvre viennent en effet s’ajouter de nouveaux paramètres qui vont compliquer les recherches de beaucoup d’autres entreprises selon une enquête de Hellowork, réalisée auprès de plus de 330 professionnels des RH et du recrutement et plus de 1.100 actifs à l’affût de nouvelles opportunités professionnelles. Avec la crise sanitaire, l’équation distance travail/domicile évolue. En 2019, ce paramètre structurait de façon déterminante les choix des candidats.

Aujourd’hui, deux options autrefois marginales font leur entrée en scène. D’abord le télétravail. Plus du tiers (34 %) des candidats se déclare prêt à travailler pour une entreprise située loin de son domicile dès lors qu’elle propose une organisation du travail en 100 % distanciel. Près de la moitié (46 %) ferait aussi ce choix s’il était possible d’effectuer seulement des déplacements ponctuels et réguliers. Les recruteurs ont bien perçu le message puisque 80 % reconnaissent que les candidats souhaitent plus de travail en distanciel depuis la crise sanitaire. Pour autant, un quart à peine (26 %) sont disposés à proposer un poste à 100 % en distanciel et 40 % ne sont « pas du tout prêts » à un tel scénario, même pour les postes le permettant.

Les candidats sont-ils conscients de ces réticences ? En tout cas, près de la moitié (44 %) se disent prêts à déménager. Parmi eux, un tiers accepteraient de déménager dans leur département et leur région mais plus des deux cinquièmes (43 %) le feraient partout en France, et un quart (25 %) accepterait de partir hors du territoire national ! Sans surprise, l’étude y voit aussi un effet de la volonté des candidats de s’installer dans des lieux où ils peuvent bénéficier d’une meilleure qualité de vie. De précédentes enquêtes avaient déjà relevé depuis le début de la crise sanitaire une progression du nombre de candidats envisageant un nouveau projet professionnel s’accompagnant d’un déménagement. En tout état de cause, la crise sanitaire a poussé les candidats (52 %) et les recruteurs (50 %) à élargir leur champ de recherches.

 

Auteur

  • Gilmar Sequeira Martins