logo Info-Social RH
Se connecter

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

Des intentions d’embauche positives pour le quatrième trimestre

ISRH | Recrutement | publié le : 08.09.2020 | Nathalie Tran

Crédit photo

Quatre employeurs français sur dix (41%) considèrent que, d’ici trois mois, leur volume d’embauches sera équivalent à ce qu’il était avant la crise sanitaire, selon le dernier baromètre Manpower, publié le 8 septembre dernier*. Les intentions d’embauche redeviennent positives au 4e trimestre avec une prévision nette d’emplois (PNE) de +3%, soit une progression de 14 points par rapport au trimestre précédent, bien qu’en recul de -9 points par rapport au 4e trimestre 2019. Ce sont les petites entreprises qui anticipent la plus forte reprise, avec une PNE de +5%, soit une progression de 20 points en un trimestre. Côté régions, les chefs d’entreprise du Centre-Ouest sont les plus optimistes, avec une PNE de +10%, soit 17 points de progression par rapport au troisième trimestre 2020. En Île-de-France, en revanche, la PNE reste nulle, en baisse de -16 points par rapport à il y a un an. En ce qui concerne les secteurs, c’est l’hôtellerie-restauration qui affiche la progression la plus spectaculaire (+47 points par rapport au trimestre précédent) même si la PNE reste négative (-6%). Le domaine de la construction se montre également optimiste avec une prévision de +14%, soit +24 points par rapport au trimestre précédent, mais toujours bien inférieure à 2019 (-10 points en un an). L’étude souligne également l’impact de la crise sanitaire sur l'évolution des modes de travail : un tiers des employeurs (36%) ont l’intention de proposer à leurs salariés de télétravailler, et 26% envisagent de mettre en place des horaires flexibles. Par ailleurs, 54% des employeurs français projettent de faire revenir à plein temps ceux de leurs salariés qui se trouvent actuellement en emploi partiel d'ici 3 à 6 mois. 

*Baromètre réalisé entre le15 et le 28 juillet 2020, auprès de 38073 employeurs issus d’entreprises privées et d’organismes publics, dont 822 employeurs en France.

Auteur

  • Nathalie Tran