logo Info-Social RH
Se connecter

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

Près de 3 millions de salariés en activité partielle au mois de novembre 2020

Gestion de l'emploi | publié le : 08.01.2021 | Nathalie Tran

Crédit photo

Selon les dernières données de la Dares*, en novembre 2020, 2,9 millions de salariés auraient effectivement été placés en activité partielle (soit environ 16 % des salariés du privé) pour un total de 233 millions d’heures chômées, soit 1,5 million de salariés en équivalent temps plein (EQTP).

Ce chiffre reste provisoire, toutes les demandes d’indemnisation n’ayant pas encore été déposées, puisque les entreprises disposent d’un délai d’un an pour faire leur demande.

Concernant le mois de janvier 2021, 2,9 millions de salariés sont couverts au moins un jour du mois par une demande d’autorisation préalable à l’activité partielle (DAP).  

Dans une très grande majorité des cas (2,4 millions de salariés), celle-ci a été déposée depuis l’annonce du reconfinement, le 26 octobre dernier. On constate que la part des secteurs de l’hébergement et de la restauration, ainsi que celle de la fabrication de matériels de transports, est en hausse par rapport à novembre.

À l’inverse, celle du commerce et des activités de services aux entreprises est en baisse.

Le nombre de DAP est, par ailleurs, en forte baisse en ce début d'année par rapport à décembre (7,2 millions de salariés concernés), à novembre (7,3 millions) et au pic atteint en mai 2020 (12,7 millions).

Cette chute s’explique par le fait qu’un nombre important d’entreprises avaient déposé une DAP couvrant l’ensemble de l’année 2020, qui a donc expiré fin décembre. Comme on l’a vu au cours des mois passés, ces données sont amenées à évoluer au fur et à mesure des dépôts de DAP par les entreprises, et le nombre de salariés effectivement placés en activité partielle pourrait être revu à la baisse.

En mars par exemple, sur les 11,3 millions de salariés couverts par une DAP, seulement 6,9 millions ont finalement été placés en activité partielle, dont 6,7 millions ont fait l’objet d’une indemnisation à ce jour.

*données arrêtées au 3 janvier 2021

Auteur

  • Nathalie Tran