logo Info-Social RH
Se connecter

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

Avec la crise sanitaire, les salariés ont changé leur mode de transport

Mobilités | publié le : 08.12.2020 | Gilmar Sequeira Martins

Crédit photo

Un tiers des salariés (32%) ont modifié leur mode de transport entre leur domicile et leur lieu de travail en raison de la crise sanitaire. C’est le principal enseignement de l’étude Worklife sur la mobilité des salariés dans les villes de plus de 100.000 habitants, réalisée auprès de 1.112 personnes fin novembre. Parmi les salariés qui ont changé de mode de transport, plus de la moitié (56,5%) ont opté pour des modes écoresponsables. Le vélo se taille la part du lion puisqu’il a été adopté par près d’un tiers d’entre eux (29,6%), loin devant les transports en commun (10,7%), la marche (7,9%) ou d’autres modes de déplacement écoresponsables (7,9%). Le covoiturage, qui avait pourtant suscité de grands espoirs, a très peu séduit, n’étant adopté que par 0,4% de ceux qui ont changé de mode de déplacement.

La fréquentation des transports en commun va sans doute connaître une forte évolution puisque la moitié seulement des salariés comptent y avoir recours avec la même fréquence après la fin de la crise sanitaire, 36,6 % indiquant qu’ils les utiliseront moins souvent et 14% plus du tout. Pour autant, cette évolution ne présente pas que des aspects positifs pour l’environnement. Ainsi, près de 40% de ceux qui ont modifié leur façon de se rendre au travail ont adopté… la voiture individuelle. Parmi ceux qui utilisaient précédemment les transports en commun, l’adoption de la voiture individuelle est encore plus forte (50,3%). 

Auteur

  • Gilmar Sequeira Martins