logo Info-Social RH
Se connecter

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

Les défis RH 2022 : recruter et… fidéliser

Gestion de l'emploi | publié le : 23.03.2022 | Gilmar Sequeira Martins

Défis RH

Les équipes RH vont-elles tourner la page de la pandémie ? Cette possibilité prend des contours plus nets à la lecture des éléments présentés par l’édition 2022 du baromètre "Les RH au quotidien", fruit d’une collaboration entre les Éditions Tissot et Payfit qui a recueilli des données auprès de plus de 700 professionnels des ressources humaines. Tous les sujets qui ont accaparé les RH depuis mars 2020 – le travail hybride, la gestion des absences, la modification régulière des protocoles – feront bientôt partie du passé. Ils ne sont plus que six RH sur dix à estimer que ces thèmes vont encore les mobiliser en 2022, soit une chute de 20 points par rapport à 2021. Moins d’un tiers (30 %) des sondés estiment qu’ils vont devoir consacrer du temps à la mise en place du télétravail cette année.

Serait-ce le signe d’un processus de digitalisation très avancé ? Près de neuf RH sur dix (86 %) déclarent en tout cas utiliser des outils digitaux, soit une progression de 21 points sur les cinq dernières années. Une évolution dont l’impact se ressent sur le temps consacré aux tâches administratives. La part des professionnels RH qui y consacrent au moins la moitié de leur temps a diminué de 10 points par rapport à 2020. Elle reste malgré tout élevée (63 %). Si l’utilisation de logiciels de paie et de gestion des absences a progressé de 16 points, les professionnels des RH estiment toujours manquer de temps et de ressources : plus de huit sur dix (84 %) se disent "sursollicités", soit une progression de 9 points depuis l’année dernière. Et ils sont 95 % à postuler que 2022 se déroulera sur le même rythme ou à un tempo encore plus exigeant. Les RH se sentent-ils appréciés ? Une majorité d'entre eux le pensent. Ils ne sont plus de six sur dix (64 %) à penser que les médias ont une mauvaise image d’eux, soit un recul de 14 points en cinq ans.

S’agissant des priorités qu’ils vont devoir gérer, une large majorité de RH (70 %) placent le recrutement sur la première marche du podium, suivi de très près par la fidélisation des salariés, qui focalise déjà plus de la moitié des sondés (56 %), soit un véritable bond (+ 19 points) par rapport à 2021. Une autre thématique, très liée aux deux premières, est aussi dans leur ligne de mire : la revalorisation des salaires, qui revêt un caractère prioritaire pour 47 % des RH. Autant de défis qui stressent les RH : sept sur dix estiment que leur métier s’est complexifié, soit une progression de cinq points sur les cinq dernières années. Une appréciation qui tient à une mise à niveau et des vérifications permanentes pour garantir la conformité des décisions. Pour réduire la difficulté de la tâche qui les attend, près de neuf professionnels des RH sur dix souhaitent une évolution du droit du travail. L’une des priorités du prochain quinquennat devrait donc être la simplification du droit du travail, pour 40 % d’entre eux, mais aussi l’allègement des cotisations sociales, souhaitée par 26 %.

 

Auteur

  • Gilmar Sequeira Martins