logo Info-Social RH
Se connecter

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

La défense mise sur le recrutement de civils pour ajuster les compétences

ISRH | Gestion des carrières | publié le : 30.09.2020 | Nathalie Tran

Crédit photo

En 2021, sur 26.700 recrutements prévus, le ministère de la Défense devrait embaucher 5.000 personnels civils, de niveau CAP jusqu’à bac+5 et plus. L’objectif est d’assurer le renouvellement générationnel de cette population dont la moyenne d’âge est aujourd’hui élevée (47 ans pour les civils, alors qu’elle est de 30 ans pour les militaires). Mais également de répondre à des besoins en compétences immédiats. « Des compétences que l’on ne trouve pas en interne, dans des métiers en tension, pour alimenter notamment les structures de systèmes d’information et de communication ainsi que les structures de renseignement. Et en cela, les personnels civils sont très précieux quand nous n’avons pas le temps de générer les compétences militaires », explique Philippe Hello, DRH du ministère de la Défense. Il s’agit en quelque sorte d’assurer « une forme de complémentarité et de solidarité entre ces populations très différentes » et une certaine « flexibilité » en fonction des besoins.

Au total, le ministère de la Défense compte 62.000 civils dans ses effectifs, pour 207.000 militaires. « Progressivement, le ministère rééquilibre ses besoins. Aujourd’hui, dans la loi de programmation militaire, près de 33% de créations d’emplois seront dévolues aux civils. C’est plus que la proportion des civils dans le ministère et ça montre l’effort que nous consentons », souligne Philippe Hello. Dans certaines entités, ces derniers sont même majoritaires. C’est le cas de la direction des ressources humaines qui emploie 85% de personnels civils, là où, à titre de comparaison, dans l’armée de terre il n’y en a que 7%.

Pour la direction des ressources humaines, l’un des principaux défis est d’attirer et de fidéliser des profils civils. À cet effet, une marque employeur Civils de la Défense a été créée afin de « les mettre à l’honneur, leur donner une identité propre et valoriser leur présence dans le ministère ». Principaux leviers d’attraction et de fidélisation : une rémunération indexée sur les barèmes du privé, la création de parcours professionnels et un accès aux postes de responsabilité plus équilibré entre militaires et civils, l’accent mis sur l’expérience candidat grâce à la digitalisation du processus de recrutement, la formation (45.000 actions pour les civils)… mais aussi l’apprentissage. Ainsi, 2.000 apprentis devraient être recrutés en 2020 (+25% par rapport à 2019), dont 10% se verront proposer un CDD à la fin de leur alternance. Un investissement chiffré à 26 millions d’euros sur le budget de la Défense.

Auteur

  • Nathalie Tran