logo Info-Social RH
Se connecter

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

Assurance-chômage : les syndicats unanimes pour refuser une réforme limitant les droits des demandeurs d'emploi

Gestion de l'emploi | publié le : 24.02.2021 |

Alors que le Gouvernement a rappelé son intention de poursuivre la réforme de l’assurance-chômage, les cinq organisations syndicales représentatives (CGT, CFDT, CFE-CGC, CFTC, FO) appellent, dans un texte commun, à « une réforme qui améliore » les droits des demandeurs d’emploi.

« Le chômage n’est pas un choix. Les demandeurs d’emploi doivent bénéficier d’une assurance-chômage garantissant à la fois un revenu de remplacement approprié à la situation que vivent ces travailleurs privés d’emploi, notamment les plus précaires, et d’un accompagnement adapté aux besoins de chacune et chacun », soulignent les syndicats.

Si le scénario gouvernemental de cette réforme tend vers la réduction des montants d’indemnisation pour les plus hauts revenus et de la durée de celle-ci, les organisations syndicales demandent au contraire un élargissement des seuils d’accès à l’indemnisation « pour tous les travailleurs et surtout les jeunes », la conservation des droits rechargeables, un maintien de l’actuel calcul du salaire journalier de référence (que le Gouvernement souhaite revoir à la baisse), le renoncement de la dégressivité sur les montants de l’indemnisation au-delà de 4.500 euros et la garantie de la mise en œuvre d’un bonus-malus sur les cotisations patronales, afin de décourager le recours aux contrats courts, source de précarité pour les salariés et de déficit pour le régime de l’Unédic.