logo Info-Social RH
Se connecter

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

Accord majoritaire pour le plan de compétitivité de Michelin

Gestion de l'emploi | publié le : 28.04.2021 | Jean-Paul Coulange

Le plan de compétivité de Michelin prévoyant 2.300 suppressions d'emplois dans les trois ans a été approuvé par quatre syndicats (CFE-CGC, CFDT, Sud et FO) représentant près de 80 % des salariés, la CGT n'ayant pas signé cet accord-cadre. Sur la durée du plan d'Adaptation des activités et des parcours dans la transformation (Adapt), qui sera déployé entre 2021 et 2023, la direction du fabricant de pneumatiques s'engage à n'effectuer aucun licenciement économique et à ne fermer aucun site industriel en France où l'entreprise emploie 17.000 personnes. Outre un dispositif de pré-retraite pour les seniors, les salariés désirant quitter l'entreprise pourront bénéficier d'un congé de mobilité de douze à quinze mois, avec un accompagnement financier minimum de 60.000 euros, et pouvant représenter entre 1,8 et 2,5 années de salaire en fonction de leur ancienneté. Mais l'accord comporte également des mesures pour les salariés restants, notamment le versement du treizième mois dès l'embauche, alors qu'il ne bénéficiait jusqu'à présent qu'aux salariés à partir de quatre ans d'ancienneté, une amélioration de la prime d'ancienneté et une revalorisation de la contribution de Michelin au plan d'épargne entreprise. 

Auteur

  • Jean-Paul Coulange