logo Info-Social RH
Se connecter

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

Trente-quatre nouvelles écoles de production en chantier d'ici 2023

Formation | publié le : 24.11.2021 | Benjamin d'Alguerre

École de production

Compte tenu des besoins de réindustralisation de l’économie française, l’exécutif retrouve les yeux de Chimène pour les écoles de production et leur contenu pédagogique à mi-chemin entre le lycée professionnel et le CFA et qui ouvrent leurs portes aux jeunes dès l’âge de quinze ans. "On ne peut pas chercher la reconquête industrielle sans renforcer notre appareil de formation", lançait Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée à l’Industrie lors de sa visite, le 23 novembre, de l’école O’Tech, à Compiègne. Le calcul est simple : chaque année, environ 70 000 jeunes sortent du système de formation initial avec une spécialisation industrielle quand le secteur annonce, selon le ministère du Travail, quelque 250 000 intentions de recrutement cette année.

Conscient de l’enjeu, l’exécutif a décidé de doubler le nombre de ces établissements d’ici à 2023. Suite à un premier appel à manifestation d’intérêt (AMI) lancé en mai dernier, 44 structures ont candidaté, 20 projets ont été retenus et viendront s’ajouter aux 14 nouveaux établissements dont la création a été programmée plus tôt en 2021 dans le cadre de France Relance pour devenir opérationnels au premier semestre 2022. Total : 34 nouvelles écoles de production devraient sortir de terre dans les deux prochaines années. Les vingt lauréats de l’AMI bénéficieront d’un financement particulier de 7,5 millions d’euros via la Banque des Territoires a précisé, le même jour, Élisabeth Borne, ministre du travail en déplacement dans une autre école de production, à Besançon. En 2018, le Gouvernement et la TotalEnergies Foundation avaient planifié un objectif de 100 écoles de production à l’horizon 2028. L’ampleur du mouvement laisse penser que ce but pourrait être atteint dès 2025-2026.

Auteur

  • Benjamin d'Alguerre