logo Info-Social RH
Se connecter

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

Rentrée encourageante pour l'apprentissage dans les services auto

Formation | publié le : 21.10.2020 | Benjamin d'Alguerre

young woman and man repairing bicycle wheel

Les métiers du vélo connaissent le plus grand engouement puisque les contrats d’apprentissage y sont en augmentation de 50%.

Crédit photo auremar - stock.adobe.com

La rentrée de l’apprentissage se passe plutôt bien dans les métiers des services de l’automobile. Une enquête réalisée en septembre par l’Anfa (Opco Mobilités) auprès des 80 CFA de son réseau et de leurs 102 antennes (qui représentent quelque 70% de l’offre de formation spécialisée en France), 63,5% des CFA indiquent que leurs effectifs à la rentrée 2020 sont similaires à ceux de l’année passée. 18,4% constatent même une augmentation.

Secteur par secteur, ce sont les métiers du vélo qui connaissent le plus grand engouement puisque les contrats d’apprentissage y sont en augmentation de 50% (et les candidats de 55,5% dont 22,2% « en forte augmentation »). La mécanique VP (véhicules particuliers) se porte également bien avec un stock de contrats en hausse pour 40% des répondants, suivie par la mécanique VI (véhicules industriels) avec une croissance des contrats proposés de 30,8%. Les métiers de la moto (+19,4%) maintiennent leur attractivité.

Contraste en revanche avec les formations à la carrosserie-peinture puisque si 28,8% des chefs d’établissements constatent une augmentation du nombre des contrats proposés, ils sont 25,4% à observer une diminution en fonction des régions. De même, les candidats aux formations en alternance sur ces métiers sont en recul de 22%. De même, malgré la bonne santé des formations à la mécanique VI et VP, les établissements préparant à ces métiers constatent pour respectivement 19,2% et 14,3% d’entre elles une certaine absence de candidats à la formation. Au total, 18,1% des CFA sondés jugent que leurs effectifs sont plutôt en baisse lors de cette rentrée.

Auteur

  • Benjamin d'Alguerre