logo Info-Social RH
Se connecter

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

Constructys triple sa prise en charge des coûts pédagogiques pour les PME

OPCO | publié le : 15.07.2020 | Benjamin d’Alguerre

Crédit photo

Pour soulager la trésorerie des entreprises de la construction mises à mal par deux mois d’inactivité consécutifs à la crise du Covid-19 et les inciter à ne pas rogner sur leurs budgets formation, Constructys a décidé de mettre les bouchées doubles. Le plan « Former pour bâtir une relance de façon pérenne » négocié et approuvé par les partenaires sociaux de l’OPCO du bâtiment, du négoce de matériaux de construction et des travaux publics instaure ainsi une série de mesures exceptionnelles à destination des PME adhérentes. Ainsi, à compter de début juillet et jusqu’au 31 décembre 2020, les entreprises de moins de 50 salariés peuvent bénéficier d’un triplement des prises en charge financières des coûts pédagogiques de la formation ! Celles du secteur particulier du bâtiment peuvent, en outre, profiter d’un bonus de prise en charge susceptible de monter jusqu’à 30 euros de l’heure, financé sur l’enveloppe de la contribution conventionnelle des entreprises de moins de 300 salariés de la section professionnelle du bâtiment. Autre coup de pouce, mais valable seulement pour les dossiers déposés en juillet, l’OPCO participe à la prise en charge du salaire des salariés en formation jusqu’à un niveau maximum de 13 euros de l’heure pour les entreprises du bâtiment de moins de 300 salariés et pour celles des travaux publics et du négoce de moins de 50 salariés.
Alors que les centres de formation d’apprentis redoutent une baisse d’environ 12% de leurs recrutements en septembre prochain (selon les chiffres de la Fnadir), Constructys a aussi décidé d’investir sur le soutien à l’alternance. En premier lieu par la mise en place d’une plateforme d’information « Espace Alternance » à destination des jeunes mais aussi d’une « cellule tutorale » pour apporter aux maîtres d’apprentissage les ressources nécessaires à leur tâche. Par ailleurs, Constructys finance l’aide à leur formation à hauteur de 1000 euros pour l’encadrement de CAP techniques. Autre investissement, les conseillers de l’OPCO seront particulièrement mobilisés aux côtés des entreprises appartenant à des branches qui ont négocié et conclu un accord portant sur la Pro A, ce dispositif de reconversion ou de promotion par l’alternance succédant à la période de professionnalisation. Dès les accords de branches étendus par le ministère, chaque entreprise mobilisant cette voie de formation pourra bénéficier de l’accompagnement personnalité d’un conseiller Constructys.
 

Auteur

  • Benjamin d’Alguerre