logo Info-Social RH
Se connecter

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

Le manque d'équivalence des diplômes empêche les Ukrainiens de trouver un emploi en Irlande

Formation | publié le : 09.05.2022 | Lys Zohin

3D Rendering of two flags from Ukraine and  Republic of Ireland

Sur près de 30 000 Ukrainiens qui ont trouvé refuge en Irlande (dont une grande majorité de femmes et d'enfants), près de 15 000 sont en âge de travailler, selon les données officielles du ministère de la Protection sociale. Et alors que les employeurs irlandais font face à un cruel manque de main-d'œuvre, cet afflux – de personnel qualifié, qui plus est – devrait les séduire. Mais si les associations et les plateformes pour aider les réfugiés ukrainiens à trouver un emploi ont fleuri, ces derniers rencontrent bien des écueils. Parmi les barrières à l'emploi, la difficulté à faire reconnaître leur diplôme. C'est vrai en particulier pour les médecins et autres personnels de soins. Certains employeurs militent d'ailleurs pour une simplification du processus de reconnaissance des diplômes en Irlande, un parcours apparemment plus complexe qu'en France, en Italie ou en Allemagne, de peur de perdre la possibilité de trouver des candidats à certains postes, qui pourraient partir ailleurs. Autres problèmes, l'instabilité du logement, souvent temporaire, les difficultés de transport s'ils ont atterri en campagne, sans oublier l'inscription des jeunes enfants dans les crèches pour pouvoir aller travailler...

Auteur

  • Lys Zohin