logo Info-Social RH
Se connecter

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

#Balancetaformation, un hashtag contre les arnaques au CPF

Formation | publié le : 15.06.2021 | Benjamin d'Alguerre

Le hashtag #Balancetaformation est apparu sur Twitter le 11 juin. Il s’est donné pour objectif de permettre aux victimes d’une arnaque à la formation de livrer leur témoignage et d’afficher les escrocs en mode « name and shame ». À l’origine de l’opération, Arnaud Portanelli, co-dirigeant de l’organisme de formation en langues Lingueo, explique sa démarche : « Durant la période Covid, j’ai vu les tentatives d’arnaque au CPF se multiplier avec des vidéos qui surgissaient de partout sur Youtube ou les réseaux sociaux pour vendre aux crédules des formations de conseillers immobiliers ou de loueurs de véhicules censées rendre les acheteurs immensément riches. À condition, bien sûr, que ces derniers investissent leur CPF dans l’achat de ces formations bidon. J’ai lancé ce hashtag parce que j’estime que les acteurs de la formation devraient s’impliquer davantage dans le nettoyage de leur propre marché. Les #balanceton… ont prouvé leur efficacité. Ils font mal. J’espère que l’initiative sera suivie. »

La monétisation du compte personnel de formation et la désintermédiation de son usage ont attiré les escrocs. Selon les statistiques du ministère du Travail, quelque 10 millions d’euros (sur le milliard du CPF) seraient passés dans leurs poches suite à des manœuvres frauduleuses. Voici encore quelques mois, le must de ces arnaques consistait à appeler directement les particuliers – en se faisant le plus souvent passer pour un organisme officiel type Pôle emploi ou Caisse des dépôts et consignations – pour leur soutirer leur identifiant Moncompteformation et leur numéro de Sécurité sociale afin de récupérer le pilotage de leur compte et ainsi flécher son contenu en euros vers l’achat de formations bidon. Depuis, la CDC a resserré la vis en ajoutant plusieurs degrés de sécurité à l’usage du compte grâce à des connexions sécurisées par France Connect. Mais l’imagination des escrocs reste fertile et les propositions de formations miraculeuses qui rendent richissimes à tous les coups continuent à pulluler sur la toile. Sont-elles au moins réellement éligibles au CPF ? « Pour la plupart, oui, malheureusement » soupire Arnaud Portanelli. « Souvent les escrocs exploitent une faille du système : celle des formations liées à la création d’entreprises qui n’ont pas de vocation obligatoirement qualifiante ».

Dernièrement, une autre arnaque a vu le jour. Surfant sur l’urgence de transférer les heures de DIF sur le compte personnel de formation avant le 30 juin, les arnaqueurs inondent leurs prospects de textos les informant de l’urgence d’investir ces heures avant qu’elles ne disparaissent. Ceux qui ont le malheur de rappeler le numéro associé se voient le plus souvent mis en relation avec un call center où un opérateur tente de les convaincre d’acheter au plus vite une formation correspondant à leur crédit Dif inutilisé… la vigilance reste donc de mise !  En conséquence, pour Arnaud Portanelli, « Il y a urgence à démocratiser le hashtag #Balancetaformation... ».

Auteur

  • Benjamin d'Alguerre