logo Info-Social RH
Se connecter

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

Malgré son succès, la « prime Macron » ne sera pas reconduite en 2021

Rémunérations | publié le : 15.12.2020 | Gilmar Sequeira Martins

Les montants de la prime exceptionnelle de pouvoir d’achat (Pepa), surnommée « prime Macron », seront supérieurs en 2020 à ceux de 2019. Ce dispositif, élaboré comme une réponse au mouvement des Gilets jaunes né en novembre 2018, exonère de cotisations sociales et d’imposition les versements aux salariés dont les rémunérations ne dépassent pas un montant supérieur à trois fois le Smic. Au 1er octobre, il avait déjà donné lieu à un volume global de versements de 2,3 milliards d’euros qui ont bénéficié à plus de 5 millions de salariés. Des chiffres qui dépassent ceux enregistrés sur toute l’année 2019 : 2,2 milliards distribués à 4,8 millions de salariés. Le montant moyen perçu a, lui aussi, enregistré une progression. Il s’établit en 2020 à 458 euros contre 400 euros en 2019.

Pourtant, en 2020, le versement d’une telle prime ne pouvait intervenir que dans le cadre d’un plan d’intéressement et avant le 30 juin. Autant de conditions décourageantes pour la plupart des dirigeants de TPE-PME. Entre temps, la crise sanitaire est survenue et une ordonnance du 1er avril a changé la donne en supprimant la nécessité de conclure un accord d’intéressement. La date limite de versement a par ailleurs été reportée une première fois, du 30 juin au 31 août, puis une seconde, jusqu’au 31 décembre. Autant de changements qui ont fait décoller les versements. Alors qu’ils plafonnaient à 150 millions d’euros par mois fin avril, les montants versés mensuellement sont montés à 502 millions en mai (pour un montant moyen supérieur à 500 euros), 463 millions en juin et 459 millions en juillet. Les mois suivants marquent un déclin avec 237 millions d’euros en août, 57 millions en septembre et 37 millions en octobre. Malgré son succès, le dispositif ne sera pas reconduit en 2021.

Auteur

  • Gilmar Sequeira Martins