logo Info-Social RH
Se connecter

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

Les salaires RH en 2015, par fonction et par secteur

Entreprise & Carrières | Salaires | publié le : 06.05.2016 | Nicolas Lagrange

Image

Avec une augmentation annuelle de 3 % du salaire de base médian en 2015, les RRH et les spécialistes de la fonction tirent leur épingle du jeu, selon l’enquête exclusive Entreprise & Carrières/Towers Watson. Les salaires RH progressent plus lentement dans la pharmacie et la banque et sont toujours dynamiques dans l’aéronautique.

Un meilleur cru que l’année précédente pour l’ensemble de la fonction RH. En 2015, le salaire de base médian de la famille RH(hors managers et DRH) augmente de 3 % pour les profils “confirmés” (lire les précisions méthodologiques p. 8), selon l’étude de Towers Watson pour
Entreprise & Carrières.
 
Un salaire qui se situe à 54 226 euros. « L’expertise au sein de la fonction est valorisée, analyse Jean-Vincent Ichard, responsable du département Enquêtes de rémunération chez Towers Watson. Tandis que les managers RH connaissent une progression plus faible. » À 82 000 euros, le salaire de base médian des encadrants progresse en effet de 2 %, après une stagnation en 2014 (sur un échantillon identique).
 
Quant aux DRH, pas de modification majeure, avec une évolution de près de 2 % : le salaire de base médian avoisine 103 000 euros lorsqu’ils exercent dans des entreprises de 300 à 500 salariés, 120 000 euros dans les entités comptant entre 500 et 1 500 salariés, et 175 000 euros pour les grandes entités (entre 1 500 et 4 000 salariés, hors très grandes entreprises).
 
« Globalement, les salaires toutes catégories confondues, soit une vingtaine de métiers RH, évoluent à un rythme sensiblement équivalent à ceux des autres fonctions dans l’entreprise », assure Jean-Vincent Ichard.
 
L’étude met l’accent sur six grandes familles de métiers RH (cf. tableau page suivante). C’est dans la catégorie “formation et développement”, qui regroupe les chargés de formation et les chargés de développement RH, que l’on trouve le salaire de base médian le plus élevé pour les profils “confirmés” (sept à douze ans d’expérience), avec près de 64 500 euros. Les profils “experts” (plus de douze ans d’expérience) et “managers” de cette catégorie sont également bien placés dans la hiérarchie des salaires RH.
 
Formation et développement
Un constat vérifié par Lionel Prud’homme, directeur de la filière RH du groupe IGS, un établissement qui forme près de 600 étudiants par an (dont 450 en formation initiale) : « Nos enquêtes auprès des anciens élèves montrent que trois à dix ans après leur sortie de l’école, les chargés de projets RH ou de développement RH – talents, transformations, conduite du changement, etc. – sont les mieux rémunérés. Mais ce ne sont pas les plus gros bataillons. Leur master 2 en poche, près des deux tiers des diplômés s’orientent d’abord vers des postes de chargés de mission ou d’études RH, d’adjoints de DRH et, dans une moindre mesure, vers des postes de chargés de recrutement ou de développement RH. »

Au sein de la sphère RH, dans les profils

Auteur

  • Nicolas Lagrange