logo Info-Social RH
Se connecter

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

L'Union européenne veut doper la participation des femmes dans le numérique

Marché de l'emploi | publié le : 09.12.2020 | Lys Zohin

Crédit photo

La Commission européenne vient de publier son tableau de bord 2020 des femmes dans le secteur du numérique. Assorti de douze indicateurs, il classe les pays en fonction de la place des femmes dans cette activité. Si l'écart entre les femmes et les hommes s'est réduit concernant les compétences numériques de base, l'indicateur mesurant cet écart passant de 10,5% en 2015 à 7,7% en 2019, les femmes occupent encore trop peu d'emplois spécialisés dans cette industrie porteuse. Sur l'ensemble des salariés spécialisés du secteur, seules 18% sont des femmes. « Nous avons encore beaucoup à faire pour nous assurer que la prochaine Ada Lovelace bénéficie des opportunités qu'elle mérite », a déclaré Margrethe Vestager, commissaire européenne à la Concurrence, lors de la publication du tableau de bord, en faisant référence à la pionnière britannique des sciences de l'informatique, au XIXe siècle. « Nous allons ouvrir la voie à l'amélioration des compétences digitales des femmes dans l'Union grâce au prochain programme Europe Digitale, et au moins 20% de la facilité financière pour la reprise et la résilience, au sein du plan de relance, sera consacré au numérique », a indiqué de son côté Thierry Breton, commissaire au Marché intérieur. Parmi les pays en tête en matière de participation des femmes dans le numérique, la Finlande, le Royaume-Uni, la Suède, le Danemark et les Pays-Bas se classent dans les cinq premiers, tandis qu'en Bulgarie, en Roumanie, en Grèce et en Italie, les femmes sont les moins représentées. La France arrive au 9e rang, l'Espagne au 10e, tandis que l'Allemagne est au 12e, le Portugal au 19e et l'Italie au 25e.

Auteur

  • Lys Zohin