logo Info-Social RH
Se connecter

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

Les sans-diplôme plus recherchés pendant le confinement

ISRH | Marché de l'emploi | publié le : 20.05.2020 | Lys Zohin

Pendant le confinement, plus d'un candidat sans diplôme sur trois a reçu une proposition d'emploi.

Crédit photo Drobot Dean/AdobeStock

Selon le Baromètre de la recherche d’emploi pendant la crise sanitaire, réalisé en mars par CleverConnect depuis son site Meteojob, les pratiques des candidats ont largement évolué. D’abord, de manière générale, la perspective du plein-emploi, qui semblait atteignable en début d’année, s’est évidemment évanouie… Ensuite, concrètement, 95 % des candidats n’ont pas rencontré physiquement les entreprises pendant le processus de recrutement et surtout, 23 % des candidats sans diplôme ont constaté que certaines étapes d’embauche ont été éliminées face à l’urgence des besoins. C’est d’ailleurs ce dernier élément, l’avantage relatif des sans-diplôme, que le Baromètre met en lumière. Pendant le confinement en effet, les professions « essentielles » – hôtesses de caisse, vigiles, conducteurs de poids lourds… – ont été extrêmement demandées, ce qui a permis à 38 % des candidats sans diplôme de recevoir une proposition d’embauche. Et plus le niveau d’études augmente, plus les propositions d’embauche diminuent… Ainsi, 22 % des candidats avec un niveau bac ont reçu une proposition, contre 20 % des bac + 2 et seulement 9 % des bac + 3.

Auteur

  • Lys Zohin