logo Info-Social RH
Se connecter

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

Les petits patrons optimistes sur le court terme, mais inquiets sur le long terme (CPME)

Marché de l'emploi | publié le : 20.05.2021 | Lys Zohin

Selon une enquête de la CPME, réalisée auprès de 2.000 dirigeants de TPE-PME entre le 29 avril et le 7 mai 2021, les petits patrons semblent avoir retrouvé un certain optimisme : ils sont par exemple moins nombreux (37 % contre 55 %) que lors de la précédente enquête à anticiper une baisse de leur activité. Mieux encore, 81 % d'entre eux considèrent que la reprise économique qu'ils pensent imminente aura un impact positif sur l'activité de leur propre entreprise. Cela dit, cet optimisme n'empêche pas les dirigeants de demeurer, dans leur majorité, inquiets sur le long terme. En particulier quant à la pérennité même de leur entreprise. La raison principale tient au fait que pour un tiers des entreprises, l'endettement s'est creusé au premier trimestre 2021. La hausse des prix des matières premières, qui affecte 59 % des TPE-PME interrogées, et les difficultés d'approvisionnement, viennent également alimenter cette inquiétude. En outre, 22 % des chefs d'entreprise devant s'acquitter d'un loyer rencontrent des difficultés à le payer, alors que seuls 17 % d'entre eux ont bénéficié d'une aide de leur bailleur depuis le deuxième confinement. Pour l'heure, 51 % des entreprises répondantes ont bénéficié du Prêt garanti par l'État (PGE). Parmi elles, un quart (24 %) ont utilisé la totalité ou quasi-totalité de leur prêt, alors qu'un tiers (34 %) n'y a pas touché. Plus d'un dirigeant concerné sur deux (58 %) a demandé un différé de remboursement de deux ans, et un sur dix estime avoir besoin d'au moins huit ans pour rembourser son prêt.

Auteur

  • Lys Zohin