logo Info-Social RH
Se connecter

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

Les offres d'emploi sont reparties à la hausse au premier trimestre

Marché de l'emploi | publié le : 04.06.2021 | Benjamin d'Alguerre

L’horizon de l’emploi s’éclaircit après une année de pandémie. Selon le baromètre « compétences et territoires » d’Adecco Analytics dévoilé le 2 juin, 2.278.031 offres d’emploi ont été déposées auprès des opérateurs de l’emploi au premier trimestre 2021. Soit 14 % de plus qu’au quatrième trimestre 2020, 6 % de plus qu’en 2020 (2,14 millions) et même 16 % de plus qu’en 2019 (1,92 million) avant la crise. « La fin des mesures de freinage sur avril et les récentes annonces du Gouvernement sur un plan de sortie des mesures de contrainte et de maintien des aides, avec la réouverture progressive d’activité en particulier dans la restauration, l’hôtellerie ou la culture, permettent aux recruteurs de se projeter dans l’avenir avec sérénité », note Adecco.

Certaines régions profitent davantage du dynamisme de la reprise : la Bretagne (+21 d’offres déposées en un an) et les Hauts-de-France (+20 %) sortent du lot, mais les Pays de la Loire (+15 %), la Bourgogne-Franche-Comté (+14 %) et le Centre-Val de Loire (+14 %) enregistrent aussi des statistiques à la hausse, alors que l’ïle-de-France (-5 %) et la Corse (-6 %) voient les offres d’emploi diminuer et que la reprise en Provence-Alpes-Côte d’Azur (6 %) et en Auvergne-Rhône-Alpes (7 %) reste modeste. À noter que si l’emploi repart dans les régions, les grandes agglomérations (Paris, Lyon, Marseille) affichent des niveaux de reprise d’emploi plus faibles qu’ailleurs.

Les métiers d’infirmier (+57 %), d’agent immobilier (+47 %), de maçon (+42 %), de garde d’enfants (+36 %), de responsable paie et administration du personnel (+36 %) ou de cariste (+34 %) redeviennent recherchés alors que les profils de conducteurs poids lourds (-16 %), d’ingénieur commercial (-10 %), d’assistant commercial (-8 %) ou d’assistant administratif (-6 %) sont moins sollicités par les employeurs. La nature des contrats n’a pas fortement évolué en un an. La part des CDI dans l’emploi n’augmente que très marginalement (+0,4 %) par rapport à 2020. Trois quarts (74 %) des offres déposées au 1er trimestre 2021 exigent des candidats d’être en mesure de présenter des compétences « hors CV » type capacité d’autonomie, de planification, d’organisation ou d’agilité digitale. Cette dernière devenant même « incontournable dans les profils recherchés aujourd’hui ».  

 

Auteur

  • Benjamin d'Alguerre