logo Info-Social RH
Se connecter

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

Des embauches prévues, mais étalées dans le temps ( Qapa)

Marché de l'emploi | publié le : 29.04.2021 | Gilmar Sequeira Martins

Selon une enquête menée en avril 2021 par QAPA, site spécialisé dans les missions d’intérim, plus de la moitié (52 %) des 135.000 recruteurs interrogés déclarent prévoir de nouvelles embauches afin d’être prêts et opérationnels pour la reprise. Mais seulement  8 % d'entre eux étaient déjà en phase de recrutement en avril. La vague d'embauches sera étalée puisque 11 % des entreprises souhaitent recruter à partir du 3 mai, 33 % à partir du 15 mai, 26 % à partir de juin et 22 % à partir de septembre. À noter toutefois que près de la moitié des recruteurs n’envisagent pas de recruter à brève échéance. Parmi eux, 59 % attendent « une stabilité économique », 41 % sont dans l’expectative, 32 % indiquant qu’ils préfèrent attendre la fin du confinement pour envisager des recrutements, et 20 % que la crise sanitaire soit définitivement passée.

Pour cette vague annoncée de recrutements, moins d'un tiers des personnes interrogées envisagent de recourir au CDI (31 %), tandis que 37 % prévoient des CDD et 32 % des missions d’intérim. Alors que le droit du travail interdit à une entreprise d’imposer des tests médicaux à ses salariés, actuels ou futurs, 58 % des entreprises seraient prêtes, si cette possibilité leur était accordée, à demander un test PCR lors des recrutements. Dans le détail, un quart des recruteurs déploierait cette mesure pour tous les candidats et un tiers uniquement pour les personnes embauchées.

Auteur

  • Gilmar Sequeira Martins