logo Info-Social RH
Se connecter

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

600 agents Pôle Emploi supplémentaires pour accompagner le contrat d'engagement

Marché de l'emploi | publié le : 15.11.2021 | Benjamin d'Alguerre

Pole Emploi

Les rangs de Pôle Emploi vont s’étoffer de 600 agents supplémentaires dédiés à l’accompagnement des jeunes en contrat d’engagement comme le prévoit un amendement déposé par le Gouvernement au PLFSS déposé vendredi 12 novembre. Très exactement, si ce nouveau contrat lancé dans le cadre du plan "1 jeune, 1 solution" pour accompagner 500 000 jeunes vers l’insertion, l’emploi ou la formation, doit ouvrir le recrutement de 900 agents, 300 conseillers dédiés à l’accompagnement "ordinaire" des chômeurs seront rayés des cadres. Explication de l’exécutif à cette réduction des effectifs : "la baisse du nombre des demandeurs d’emploi" en cette période de reprise économique. 46 postes sont également ouverts pour l’Epide, l’établissement pour l’insertion dans l’emploi qui constituera l’un des acteurs du contrat d’engagement.

Annoncé le 12 juillet 2021 lors d’une allocution d’Emmanuel Macron, le contrat d’engagement – qui aurait dû s’appeler initialement "revenu d’engagement" – est un nouveau dispositif d’aide à l’insertion des moins de 26 ans sans diplôme, sans formation et sans emploi. S’il devait initialement toucher un million de jeunes environ, les arbitrages financiers entre Matignon, Bercy et le ministère du Travail ont réduit ce nombre à la moitié. 500 000 jeunes "NEETs" sont éligibles à une indemnité mensuelle pouvant monter jusqu’à 500 euros en échange de 20 heures par semaine de formation ou d’accompagnement pendant une durée pouvant s’étaler de 6 à 12 mois. 400 000 jeunes pourraient être concernés dès 2020. 550 millions d’euros ont été débloqués pour la première salve du dispositif.

Auteur

  • Benjamin d'Alguerre