logo Info-Social RH
Se connecter

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

59 % des candidats restent sans réponse lorsqu'ils postulent dans un métier essentiel (Work4)

Marché de l'emploi | publié le : 09.04.2021 | Lys Zohin

Selon l'enquête menée par le cabinet de sourcing Work4, sur les habitudes de recherche d'emploi et de candidature d'actifs des secteurs secondaires et tertiaires, et en particulier de ceux postulant à des métiers dits essentiels, un candidat sur deux déclare que son processus de recrutement a duré moins de 30 jours. Sur les 10.832 personnes interrogées au quatrième trimestre de 2020, à la suite de leur candidature à des offres d'emploi pour un poste de non-cadre, en tant que manutentionnaire, agent de tri, chauffeur poids lourd, équipier en restauration ou opérateur de production... dans la logistique, le transport, la production, la vente, la restauration, le BTP, de même que le secrétariat-assistanat, 59 % des répondants déclarent être souvent sans retour de la part des recruteurs... Selon les données de l'enquête, ce phénomène de non-réponse est le plus courant dans le secrétariat-assistanat (69 %),  la vente (64 %), la production et la restauration (61 %) et enfin, dans la logistique et le transport (59 %). Une petite moitié  (45 %) des répondants considère que la réputation d'une entreprise et les valeurs qu'elle véhicule ont une importance et une incidence sur le fait de postuler ou non et parmi eux, 11 % déclarent même que c'est un élément déterminant avant de déposer leur candidature. Autres éléments qui entrent en jeu : la distance entre le lieu d'habitation et le lieu de travail. Ainsi, 72 % de l'échantillon donnent la priorité à un emploi à moins de 30 km, et seulement 14,5 % des répondants se déclarent prêts à faire entre 30 et 50 km de trajet pour aller travailler.

Auteur

  • Lys Zohin