logo Info-Social RH
Se connecter

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

362 800 emplois non-pourvus au deuxième trimestre 2022

Marché de l'emploi | publié le : 20.09.2022 | Benjamin d'Alguerre

Yellow chair standing out from the crowd. Business concept. 3D r

Au deuxième trimestre 2022, le nombre d’emplois vacants s’élevait à 362 800 dans les entreprises de plus de dix salariés selon l’enquête trimestrielle de la Dares sur les emplois non pourvus. C’est principalement le secteur tertiaire marchand qui manque de bras (213 700), même si ce dernier enregistre un léger recul d’emplois non pourvus (- 0,2 point) entre le premier et le second trimestre. Le tertiaire non-marchand compte 72 400 emplois vacants (- 0,2 point, comparé au premier trimestre). L’industrie, 61 500 (+ 0,2 point) et la construction 23 700 (- 0,1 point). Au total, la direction statistique du ministère du Travail estime que 2,4 % des emplois disponibles ne sont pas pourvus.

C’est dans la santé humaine et l’action sociale que le manque est le plus criant : 65 030 – en données brutes - postes ne trouvent pas preneurs (soit presque 4 % de l’ensemble des emplois proposés). Suivent les industries manufacturières (56 200 emplois), le commerce et la réparation d’automobiles (48 800), l’information et la communication (39 500), les autres activités scientifiques et techniques (31 600), l’hébergement et la restauration (29 100). Attention cependant à la valeur de ces chiffres dans l’absolu. Si, par exemple, les activités de la production et de la distribution des eaux, de l’assainissement des déchets et de la dépollution n’ont que 4 376 emplois non pourvus, ces derniers représentent tout de même 2,8 % du total des emplois nécessaires dans cette branche qui fait par ailleurs partie des sept concernées par le dispositif de bonus-malus qui vient d’entrer en vigueur le 1er septembre dernier.

Par rapport à la situation prévalant avant la crise sanitaire, le nombre d’emplois vacants augmente très fortement (+ 72 % par rapport au 4e trimestre 2019) et de façon généralisée à tous les secteurs : + 99 % dans l’industrie, + 76 % dans le tertiaire non marchand, + 66 % dans le tertiaire marchand et + 54 % dans la construction.

 

 

 

Auteur

  • Benjamin d'Alguerre