logo Info-Social RH
Se connecter

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

250 000 entreprises artisanales créées en 2021

Marché de l'emploi | publié le : 21.06.2022 | Benjamin d'Alguerre

biscuit chocolat alimentation sucre

La pandémie n’a pas eu la peau de l’artisanat, bien au contraire. Sur le quasi-million d’entreprises créées en 2021 près d’un quart relevaient des activités artisanales, révèle le dernier baromètre de l’artisanat publié par l’Institut supérieur des métiers (ISM) associé à l’assureur Maaf. Avec 23 000 nouvelles entreprises recensées par les chambres des métiers de l’artisanat, les créations d’entreprises ont connu une croissance de 13 % dans ce secteur depuis 2019. Une dynamique essentiellement portée par les petites communes. 23 % de ces entreprises ont ainsi vu le jour dans des communes rurales, 21 % dans celles de moins de 10 000 habitants et 17 % dans celles de moins de 50 000. Seule la métropole parisienne voit les artisans la bouder puisqu’on en compte 5 % de moins en 2022 que trois ans auparavant : un résultat négatif essentiellement dû à la diminution drastique des immatriculations de chauffeurs VTC (- 24 %). Au contraire, le Grand-Est et les Pays de Loire enregistrent des croissances d’entreprises artisanales de 27 % et la Bretagne de 26 %.

Cet appétit des créateurs de TPE pour les milieux ruraux s’explique en partie par les deux années de pandémie, les confinements et l’irruption massive du télétravail dans les habitudes de travail. "De nombreux Français ayant souffert des confinements en ville on fait le choix de s’installer à la campagne et certains d’entre eux y ont sans doute développé une activité artisanale, telle que la vente à distance de produits artisanaux ou des métiers d’art par exemple", explique l’ISM. Autre facteur à prendre en compte : la forte croissance des activités liées au bâtiment liée à un effet de rattrapage depuis 2021 entraînant à son tour un surcroît de marché. "La plupart des entreprises artisanales créées dans les villes de moins de 5 000 habitants relèvent du domaine du bâtiment", abonde l’ISM. Illustration pratique avec le bond de 26 % du nombre d’entreprises de travaux électriques, de 7 % pour celles liées à la maçonnerie générale et de 4 % pour la menuiserie.

Mais d’autres activités artisanales ont aussi connu de fortes progressions durant la période. C’est le cas du nettoyage (+ 37 %), des soins de beauté (+ 31 %), de la restauration artisanale rapide (+ 22 %) et de la réparation automobile (+ 19 %) avec cependant des variations importantes selon les secteurs. "Dans l’alimentation, les activités de fabrication de biscuits ont par exemple enregistré un bond de 46 % des créations d’entreprises par rapport à 2019, de même que les chocolateries (+ 34 %) et les pâtisseries (+ 27 %). Les métiers d’art, ces métiers du "geste" emprunts d’authenticité, attirent également les entrepreneurs : + 30 % d’immatriculations en 2021", note l’ISM. En net recul, en revanche, les secteurs du transport de personnes – taxis comme VTC – qui accuse un recul de 24 % et celui de la coiffure (- 33 %) qui souffre encore de la crise.

Auteur

  • Benjamin d'Alguerre