logo Info-Social RH
Se connecter

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

Les Prix de l'entreprise collaborative

Entreprise & Carrières | Fonction RH | publié le : 25.11.2014 | Hélène Truffaut

Image

Bonjour

Crédit photo

Organisée par Cegos et Entreprise & Carrières, et avec cette année l’Association française de communication interne (Afci), la 17e édition du Prix de l’entreprise collaborative consacre le salarié comme partie prenante de la transformation digitale de l’entreprise..

Voilà maintenant dix-sept ans que le Prix de l’entreprise collaborative (Prix intranet jusqu’en 2011) récompense des projets novateurs et exemplaires favorisant la collaboration et la transversalité par le biais d’outils de type intranet RH, portail ou réseau social d’entreprise (RSE). Et l’intérêt pour cet événement ne se dément pas. Le jury de l’édition 2014 (lire p. 21) a en effet dû départager 35 dossiers. Un cru 2014 « de grande qualité », avec des projets « marqués par un niveau de maturité qui se confirme d’année en année », observe Patrick Galiano, manager Cegos et chef de projet du prix.
 
Les lauréats
La CCI Nice Côte d’Azur a été distinguée dans la catégorie e-RH et management pour sa plate-forme de services et d’outils RH (lire p. 23). Le ministère des Affaires étrangères et du Développement international a, lui, été primé dans la catégorie communautés et travail collaboratif pour son portail interministériel de la correspondance diplomatique (lire p. 24), tandis que Bull a remporté le prix de la catégorie information et communication corporate pour son blog conçu autour du concept de tribu (lire p. 25).
Le Grand Prix a été attribué à La Poste pour son portail d’innovation participative (lire p. 22).
Dans l’ensemble, cette année aura connu un nouvel afflux de candidatures pour la catégorie communautés et travail collaboratif (15 dossiers). « C’est une tendance de fond, qui montre la nette progression des RSE, analyse Patrick Galiano. Mais les frontières sont parfois difficiles à tracer. Tout dépend de l’objectif principal de l’outil. »
 
Dimension humaine des projets
Pour le jury, la solution présentée devait, dans tous les cas, répondre aux besoins des utilisateurs (entreprise et collaborateurs), et être suffisamment rapide et attrayante. Les critères examinés les fonctionnalités proposées, le caractère innovant, l’interactivité, les mesures d’impact, etc.
Le président du jury, Jean Daries, a, pour sa part, veillé à la dimension humaine des projets, qui permet de « faire émerger le patrimoine cognitif – très informel – de l’entreprise. Lequel repose sur l’individu et sa capacité à se déclarer à travers un profil riche », souligne le directeur de l’identité numérique des collaborateurs à Orange. Qui a également pris garde de ne pas (trop) se laisser séduire par le volet technologique – l’effet « Waouh » – pour, en revanche, s’intéresser de près à l’accompagnement du changement.
 
Implication des salariés
Plusieurs orientations se dégagent des réalisations présentées, expose Patrick Galiano. À commencer par « la volonté de rendre les collaborateurs acteurs d’une communication auparavant très descendante. Ils sont incités à réagir, commenter, partager, et à proposer eux-mêmes du contenu ».

Autre tendance clé : une implication des salariés le plus en amont possible dans la définition et la mise en œuvre du projet.

Auteur

  • Hélène Truffaut