logo Info-Social RH
Se connecter

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

« Les DRH ne prennent pas encore la mesure du tsunami numérique ! »

Entreprise & Carrières | Fonction RH | publié le : 03.12.2014 | Catherine de Coppet

Image

Crédit photo

Directeur associé chez Solucom, cabinet de conseil en management et système d'information qui vient de publier une étude sur la transformation numérique de la GRH, Pascal Nicaud souligne l'ampleur des évolutions en cours.

Solucom a publié une enquête sur “La DRH face au défi du numérique”, le 26 novembre, fondée sur les réponses de 200 DRH issus à 64 % d’entreprises de plus de 1 000 salarié*. Quels en sont les principaux enseignements ?
Si 90 % des répondants estiment que le digital est un sujet important pour leur organisation, seuls 29 % ont entamé des programmes de transformation liés au digital. Pour 88 % des sondés, la fonction RH a un rôle à jouer dans la transformation numérique, mais seuls 17 % estiment qu’une stratégie RH digitale précise découle de la stratégie de l’entreprise. Ce qu’il faut comprendre, c’est que la majorité des programmes de transformation numérique sont liés à la relation client, on est encore loin d’une transformation digitale de la fonction RH elle-même, qui suppose une capacité d’animation de réseau auprès des salariés, dans une logique de service !

Comment analyser ces résultats ?
Aujourd’hui, les services RH se concentrent sur des activités administratives à plus de 45 %. La fonction RH reste empêtrée dans son quotidien, or la transformation numérique suppose de se projeter à moyen et long termes. L’enquête montre que les DRH ont conscience de l’évolution des attentes des salariés, notamment sur les pratiques managériales pour 38 % des réponses – davantage de transversalité –, et sur les modalités de travail pour 31 % – évolution vers un espace digital de travail. Mais, quand on leur demande de faire de la prospective sur les compétences qui seront les plus recherchées dans cinq à dix ans, les résultats prouvent que les DRH ne prennent pas encore la mesure du tsunami numérique : la capacité à communiquer à travers de nouveaux médias ne recueille que 3 % des réponses, la gestion de sa propre charge mentale que 4 %, et la capacité à traduire en concepts abstraits d’énormes quantités de données que 2 %!

Que préconisez-vous ?
Parmi les “dix commandements” que nous avons élaborés, les quatre premiers sont les plus fondamentaux. D’abord, s’assurer de la rationalisation et de l’optimisation des tâches administratives et répétitives qui fondent la fonction RH. Ensuite, les DRH doivent développer leurs services numériques et mieux traiter les données RH afin qu’elles soient exploitables par tous. Enfin, la DRH doit se positionner beaucoup plus comme pilote de ses projets, de sa performance, de ses coûts, de sa professionnalisation !
 

Auteur

  • Catherine de Coppet