logo Info-Social RH
Se connecter

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

Le travail en temps partagé séduit les ressources humaines (Portail du temps partagé)

Fonction RH | publié le : 29.03.2021 | Lys Zohin

Selon la sixième édition du Baromètre annuel du temps partagé publié par le Portail du temps partagé, ce mode de travail a le vent en poupe. Le questionnaire, transmis fin 2020 à l'ensemble des professionnels qui le pratiquent, confirme les tendances déjà repérées les années précédentes. Ainsi, les entreprises adhèrent pleinement à ce mode de travail pour la flexibilité (25 %) et l'expertise pointue (26 %) dont elles peuvent bénéficier. De même, elles voient le temps partagé comme une manière de mieux maîtriser les coûts (21 %), sans oublier la possibilité de déléguer le pilotage de certains projets (15 %). Enfin, elles apprécient l'implication des professionnels dans la durée (13 %). Le travail à temps partagé se pratique sur l'ensemble du territoire national et dans tous les secteurs d'activité, à commencer par les ressources humaines (23 %) et le secteur commercial / marketing (23 %). En troisième position viennent la finance et la gestion (13 %). Le temps d'intervention en entreprise varie beaucoup : 20 % des intervenants travaillent uniquement (ou quasiment) à temps partagé. Pour 44 % des répondants, le temps partagé représente moins de dix jours de travail par mois et 27 % des personnes interrogées disent intervenir de dix à quinze jours par mois en temps partagé. La majorité sont des professionnels aguerris (82 % ont 40 ans et plus, et plus d'un professionnel à temps partagé sur deux est âgé de plus de 50 ans), tandis que les 40 à 49 ans représentent 25 % des professionnels à temps partagé, et les moins de 30 ans, 19 %. Mais leur ancienneté dans le temps partagé est encore limitée. En outre, 94 % des répondants souhaitent rester à temps partagé afin de profiter de la diversité des missions (32 %) et d'être autonomes (23% ). Au-delà de confirmer des tendances, le nouveau baromètre montre qu'une nouvelle priorité se dessine, avec une mise en avant de l'équilibre vie professionnelle / vie personnelle pour 27 % des répondants.


 

 

Auteur

  • Lys Zohin