logo Info-Social RH
Se connecter

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

DRH et salariés en désaccord sur le numérique

Entreprise & Carrières | Fonction RH | publié le : 03.02.2015 | José Garcia Lopez

Image

Crédit photo

Les DRH et les salariés voient différemment la mutation digitale du monde du travail, selon une enquête. Les derniers doutent même de la capacité des RH à accompagner cette transformation.

Une étude de TNS Sofres pour l’organisme de formation Abilways Digital sur “la transformation digitale en entreprise” met en lumière les divergences de vue entre salariés et équipes RH.

Seuls 4 % des collaborateurs déclarent avoir peur de la mutation digitale (dématérialisation, réseaux sociaux, Internet) quand la grande majorité d’entre eux (86 %) se déclarent « confiants » et « impatients ».

Les professionnels des RH assombrissent le tableau : plus d’un tiers considère que les collaborateurs sont « perdus », « indifférents » ou sur la défensive face aux changements.

Doutes
Ce décalage se traduit dans l’accompagnement au changement à travers la formation. Les salariés méconnaissent (à 46 %) les actions pédagogiques liées au digital. Pire, « ils s’interrogent sur les capacités des services RH à accompagner cette transformation digitale via l’offre de formation », souligne Guénaëlle Gault, spécialiste du numérique chez TNS Sofres. Ainsi, 56 % des salariés ne jugent pas convaincante l’offre de formation que leur propose leur DRH pour accompagner les évolutions. Un constat partagé par 52 % des RH ! Du coup, les salariés plébiscitent, à 95 %, une adaptation du plan de formation.

Quels apprentissages mettre en œuvre ? Plus que les formations techniques qu’ils jugent importantes à 73 %, 9 salariés sur 10 considèrent qu’il est essentiel de comprendre comment leur métier va s’adapter au numérique : pas de savoir-faire sans savoir-être digital.

 

Enquête réalisée du 25 novembre au 7 décembre 2014 sur un échantillon de 273 salariés d’entreprises de 200 personnes et plus, dont 108 de la fonction RH.

Auteur

  • José Garcia Lopez