logo Info-Social RH
Se connecter

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

La digitalisation positive pour les effectifs RH (étude ManpowerGroup)

Digitale | publié le : 23.02.2021 | Gilmar Sequeira Martins

Une nouvelle étude (« Renouveler, Réorienter, Redéployer : les 3 R de la révolution des compétences 2.0 ») de ManpowerGroup, menée auprès de 26.000 employeurs dans plus de 25 pays, précise les répercussions de la crise sanitaire sur la digitalisation des entreprises, les modalités de la reprise et le rôle futur des RH.

Elle montre que les entreprises ont redoublé d’efforts pour se digitaliser et s’automatiser : 38% des dirigeants interrogés ont décidé d’accélérer leur transformation digitale et leur automatisation dans les mois et les années à venir. Parmi eux, 86% prévoient d’augmenter leurs effectifs ou de les préserver. Les structures de plus de 250 salariés souhaitent en priorité automatiser leur production, les tâches administratives, l’informatique et le front office. Les entreprises de moindre taille visent en priorité la digitalisation des fonctions support (administratif et bureautique, activités en prise directe avec la clientèle, et comptabilité). Cette moyenne cache cependant de grandes disparités. Les dirigeants allemands manifestent une volonté d’automatiser leurs entreprises bien plus élevée (44%) que ceux des États-Unis (13%) ou de la France (11%), qui devance à peine le Royaume-Uni (8%).

L’étude de ManpowerGroup anticipe une reprise en « K », autrement dit à deux vitesses. Le monde des entreprises va se scinder progressivement entre celles qui ont à la fois la volonté de se digitaliser et les compétences pour le faire et… les autres. Selon l’étude, la croissance de la demande de compétences spécifiques va raréfier les talents, phénomène qui devrait aboutir à une « polarisation croissante » entre les deux catégories d’entreprises. Toutes devront cependant composer avec des actifs qui souhaitent disposer de plus de flexibilité et réunir les avantages du présentiel et du télétravail. La clef de la réussite passera selon l’étude par une agilité accrue des organisations.

Ces intentions renouvelées d’accélérer la digitalisation des entreprises et la rareté accrue des compétences que ce phénomène va entraîner auront des conséquences positives pour la fonction RH. Alors qu’en 2018, la plupart des employeurs ne prévoyaient pas d’étoffer leurs équipes de ressources humaines, certains envisageant même de les réduire, les perspectives ont radicalement changé. Désormais, la plupart des employeurs souhaitent investir dans les technologies dédiées aux RH et renforcent leurs équipes. Parmi les entreprises les plus ambitieuses en matière de digitalisation et d’automatisation, les effectifs RH ont connu une croissance nette de 15%.
 

 

Auteur

  • Gilmar Sequeira Martins