logo Info-Social RH
Se connecter

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

François-Xavier Selleret

Liaisons Sociales Magazine | Associations | publié le : 15.01.2015 | Manuel Jardinaud

Image

Crédit photo DR

C'est un spécialiste de l'hôpital qui dirige aujourd'hui l’Agirc-Arrco, le GIE qui gère les retraites complémentaires des salariés. François-Xavier Selleret arrive au chevet d'une institution dont la situation financière est plus que délicate. 

Un expert de l’hôpital pour la retraite. François-Xavier Selleret, 42 ans, est le nouveau directeur général de l’Agirc-Arrco, le GIE qui gère les retraites complémentaires des salariés. Ce diplômé de l’Essec et de l’Ehesp, l’école qui forme les directeurs d’hôpital, va diriger une ins­ti­tution bien éloignée de ses ­domaines de prédilection.

Très brièvement à la tête de la direction générale de l’offre de soins (en 2012), l’ancien directeur adjoint de cabinet de Xavier Bertrand au ministère de la Santé, qui est aussi passé par celui des Transports, est avant tout un spécialiste de l’hôpital.

Son statut de conseiller général des établissements de santé l’a conduit à devenir, au printemps 2013, administrateur provisoire du centre hospitalier d’Ajaccio, alors au bord du gouffre financier. «C’est un fin technicien, un politique averti et un gros bûcheur», témoigne David Causse, coordonnateur santé-social de la Fédération des établissements hospitaliers et d’aide à la personne, à but non lucratif, qui l’a souvent côtoyé.

Des qualités nécessaires pour faire oublier le presque inamovible Jean-Jacques Marette, dix-sept ans à ce poste.Les enjeux sont de taille. Alors que la situation financière très inquiétante des caisses de retraite complémentaire peut mettre en péril le modèle paritaire, François-Xavier Selleret veut s’attacher «à être au service des partenaires sociaux pour pérenniser le régime et à améliorer l’efficience interne au service des assurés».

Il résume sa posture de chef d’orchestre : «Engagé, neutre, responsable et exemplaire.» Nul doute qu’il sera scruté dès février, début des très épineuses négociations sur l’avenir de l’Agirc-Arrco.

Auteur

  • Manuel Jardinaud