logo Info-Social RH
Se connecter

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

Les syndicats réclament un accompagnement des PME/TPE pour prévenir les risques au travail

Santé au travail | publié le : 15.03.2021 | Lys Zohin

Lors d'une table ronde organisée la semaine dernière par la délégation aux entreprises du Sénat, dans le cadre de sa mission relative aux nouveaux modes de travail et de management, les syndicats de salariés présents (CFDT, CFE-CGC, CFTC, CGT), ont réclamé un accompagnement des TPE/PME pour mieux évaluer et prévenir les risques au travail. Sous la forme, notamment, du Duerp (document unique d’évaluation des risques professionnels). « Les dirigeants de PME et surtout de TPE sont démunis et pourtant personnellement concernés par des risques qu'ils peinent à évaluer. Leur accompagnement pour l'identification et la prévention de ces risques est l'un des enjeux pour la santé au travail », ont-ils ainsi déclaré. Ils ont par ailleurs estimé que le travail d'analyse et de conseil de l'INRS (Institut national de recherche et de sécurité pour la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles), de l'Anact (Agence nationale pour l'amélioration des conditions de travail) et des Carsat (Caisses d'assurance retraite et de santé au travail) devait être mieux utilisé en amont, dans une logique de prévention, et non dans une seule logique de contrôle/sanction des entreprises. Au point que Serge Babary (sénateur Les Républicains d'Indre-et-Loire et lui-même entrepreneur), a indiqué que « les travaux de la mission relative aux nouveaux modes de travail et de management nous conduiront à porter la parole des TPE et PME avant l'examen, par le Sénat, de la proposition de loi pour renforcer la prévention en santé au travail ». Parmi les autres éléments discutés au cours de cette table ronde, la nécessité de revaloriser le management et la place des travailleurs. À cet égard, pour les syndicats représentés, il est essentiel que les entreprises et leurs managers conservent la maîtrise de l'organisation du travail « au lieu de subir les phénomènes venant percuter le travail, tels que l'intelligence artificielle. En outre, ils ont rappelé l'importance du management par la confiance.

 

Auteur

  • Lys Zohin