logo Info-Social RH
Se connecter

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

Les entreprises allemandes montent au créneau sur la vaccination

Santé au travail | publié le : 08.03.2021 | Lys Zohin

Plusieurs grandes entreprises allemandes (Allianz, Adidas, Deutsche Post, Deutsche Telekom, Siemens, Axel Springer...) veulent mettre le turbo pour accélérer la vaccination. Pour cela, elles ont offert, il y a déjà plusieurs semaines, au gouvernement fédéral de mettre à disposition leurs médecins du travail pour pratiquer les injections. Les sociétés allemandes, qui comptent au total entre 15.000 et 20.000 médecins affiliés, pourraient vacciner au moins cinq millions de personnes en un mois, selon les estimations d'Anette Wahl-Wachendorf, la vice-présidente des médecins du travail outre-Rhin. Elle espère qu'à partir d'avril, les médecins du travail pourront effectuer des vaccinations, au même titre que les médecins de ville et le personnel des 400 centres de vaccination publics déjà ouverts. Les salariés, ainsi que leur famille, mais aussi des non-salariés, pourraient profiter de l'action des entreprises, qui estiment (comme la population) que l'État est trop lent dans le déploiement de sa stratégie vaccinale. Pour l'heure, seule 5,5 % de la population a reçu une première dose, selon les données du ministère de la Santé. Le monde des affaires, qui considère, selon Frank Appel, le dirigeant de Deutsche Post, que ses initiatives « ne peuvent que compléter l'action gouvernementale », espère rencontrer prochainement la chancellière Angela Merkel pour en discuter. Certains points, dont le reporting et les responsabilités en cas d'effets secondaires, restent cependant encore à clarifier, selon la presse allemande. « Nous voulons l'immunité générale le plus rapidement possible, a insisté Christian Sewing, le patron de Deutsche Bank. Nous voulons donc y contribuer autant que faire se peut. » Quant au patron d'Adidas, Kasper Rorsted, il propose d'épauler d'autres entreprises dans le même but. La presse allemande a rapporté qu'Allianz a l'intention d'ouvrir 25 lieux de vaccination sur ses sites. Son PDG, Oliver Bäte, a déclaré que la vaccination pourrait débuter sous peu – à condition, évidemment, que les doses soient disponibles et que le gouvernement donne son feu vert...

 

Auteur

  • Lys Zohin