logo Info-Social RH
Se connecter

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

Tesla accusée de maltraiter des ouvriers dans la construction de son usine texane

Conditions de travail | publié le : 16.11.2022 | Lys Zohin

Tesla accusée de maltraiter des ouvriers dans la construction de son usine texane

Tesla accusée de maltraiter des ouvriers dans la construction de son usine texane.

Crédit photo Sundry Photography - Adobe Stock

Les ouvriers qui ont travaillé à la construction de la nouvelle gigafactory de voitures électriques Tesla à Austin, au Texas, viennent de déposer une plainte auprès du département du Travail américain pour mauvaises conditions de travail. Selon des lanceurs d'alerte, les violations du droit du travail – de la falsification de documents, en particulier concernant la formation, notamment en rapport avec la prévention des accidents, au non-paiement des heures supplémentaires, voire du salaire lui-même – auraient déjà été nombreuses. Si Elon Musk avait dépeint l'arrivée de la gigafactory comme un rêve pour la ville, en vantant les emplois qui y seraient créés, pour les travailleurs de la construction, le rêve s'est vite transformé en cauchemar... Dans un secteur aussi fragmenté que l'est la construction, avec un large réseau de sous-traitants, les avocats spécialisés en droit du travail estiment que c'est au donneur d'ordre, en l'occurence Tesla, dans ce cas, de veiller à ce que les droits des travailleurs soient respectés. « Mais Tesla n'a pas usé de son pouvoir pour garantir la sécurité et les droits des travailleurs », regrette Hannah Alexander, du Workers Defense Project, une organisation qui défend les salariés de la construction. Ce n'est pas la première fois que Tesla est accusée de cette façon. Entre 2014 et 2018, l'entreprise a dû payer l'équivalent de près de 240.000 euros d'amendes pour des violations similaires lors de la construction de son usine de Fremont, en Californie. Et si Elon Musk avait choisi le Texas, c'était parce que les règles y sont moins rigoureuses...

Auteur

  • Lys Zohin