logo Info-Social RH
Se connecter

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

Près des deux tiers des Français séduits par le home office

ISRH | Télétravail | publié le : 15.04.2020 | Nathalie Tran

Crédit photo

Les Français commencent à prendre goût au télétravail imposé. Si quelques jours après le début du confinement, les trois quarts d’entre eux (76 %) regrettaient déjà leur bureau, une enquête menée par Deskeo auprès de 2 915 professionnels montre que, désormais, 62 % des sondés auraient envie de continuer de travailler à distance suite à l’épisode coronavirus. Seuls 12 % ne souhaitent pas changer leurs habitudes et retrouveront avec bonheur leur ancien rythme de travail.

Ce qui séduit le plus les Français dans le home office est le fait de ne pas perdre de temps dans les transports (38 %), de travailler au calme (27 %) et de pouvoir s’organiser plus librement (19 %). Pour pouvoir davantage  télétravailler, 77 % des femmes et plus de 82 % des hommes déclarent être tout à fait prêts à ne plus avoir un poste de travail attitré au bureau. Plus d’un salarié sur deux (55 %) pense d’ailleurs que son entreprise est favorable au travail à distance. Les pessimistes (45 %), en revanche, redoutent que leur employeur s’y oppose par culture du présentéisme (43 %) ou par manque de confiance (17 %). Les femmes sont deux fois plus nombreuses que les hommes dans ce cas (22 % contre 11 %). Cependant, si les Français apprécient globalement le home office, ce qui leur manque le plus, c’est l’émulation collective émanant d’un espace de travail dynamique (43 %) ainsi que de pouvoir échanger facilement avec leurs collègues (35 %). 

Auteur

  • Nathalie Tran