logo Info-Social RH
Se connecter

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

La proportion d'offres d'emploi incluant du télétravail a augmenté de 259% (Robert Half)

Télétravail | publié le : 22.02.2021 | Lys Zohin

Selon le le nouveau rapport Tendances du recrutement 2021, le travail hybride est considéré comme un élément établi du marché du recrutement.

Selon le le nouveau rapport Tendances du recrutement 2021, publié par le spécialiste du recrutement Robert Half à partir d'une étude réalisée en novembre 2020 auprès de 1.500 dirigeants dans plusieurs pays (France, Belgique, Brésil, Allemagne et Royaume-Uni), dont plus de 300 dirigeants d'entreprises françaises, ainsi qu'à travers plusieurs sondages en ligne de salariés, et enfin, l'analyse des offres d'emploi publiées avant et pendant la crise, il ressort que le travail hybride – domicile et bureau – est désormais considéré comme un élément établi du marché du recrutement. Ainsi, en France, 87% des managers interrogés le voient ainsi. Pas étonnant dans ces conditions que la proportion d'offres d'emploi incluant une partie en télétravail ait augmenté de 259% entre mars et novembre 2020 par rapport à la période précédant la crise. Un phénomène particulièrement visible dans l'IT et le digital : un tiers des offres d'emploi (+ de 3.500 annonces) publiées post-crise mentionnant le télétravail concernent en effet des postes dans ce secteur. Ce développement du télétravail se reflète également côté salarié, précise Robert Half, avec l'envie exprimée de continuer à travailler depuis chez soi une partie de la semaine. De fait, si le télétravail imposé et généralisé a pu être pesant pour certains ces derniers mois, plus de la moitié des salariés français sondés (58%) choisiraient néanmoins le télétravail comme le principal avantage (hors rémunération) que pourrait leur accorder leur employeur. En pratique, 70% des salariés souhaitent avoir le choix, à long terme, entre bureau et télétravail. Et une large majorité des répondants (68%) souhaite un équilibre allant d'un à trois jours de télétravail par semaine. Par ailleurs, souligne Robert Half, cette évolution se traduit également dans le désir inédit, exprimé notamment par de nombreux salariés au niveau international, de changer de lieu. Ainsi, au total, 39% des salariés interrogés prévoient de déménager dans une autre ville ou un autre pays, tout en continuant à travailler à distance.

Auteur

  • Lys Zohin