logo Info-Social RH
Se connecter

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

La majorité des salariés s'acquittent eux-mêmes des frais liés au télétravail (ConvictionsRH)

Télétravail | publié le : 28.01.2021 | Lys Zohin

Dans le sillage de l'ANI sur le télétravail du 26 novembre, ConvictionsRH a voulu observer les pratiques en cours sur les points de l'accord qui doivent faire l'objet d'un dialogue social, dont l'équipement en outils numériques et la prise en charge des frais.

Si certains employeurs avaient depuis longtemps mis en place des subventions pour couvrir certains frais (parfois même avant 2017, dans le cadre d'accords régis par la précédente loi), d'autres se sont positionnés plus récemment. Pour observer les comportements, le cabinet de conseil a interrogé 100 organisations de toutes tailles et de tous secteurs, sur une période allant du 26 novembre (date de signature de l’accord) au 2 décembre 2020. L'enquête fait ressortir que 68% des employeurs n'offrent pas d'indemnité financière pour les factures de téléphone, électricité, connexion wifi... tandis que 29% versent une somme d'argent forfaitaire. Les montants vont de moins de 20 euros par mois (pour 16% des entreprises interrogées) à entre 100 et 200 euros (pour 21% d'entre elles), près de la moitié (47%) offrant entre 20 et 30 euros. Dans 58% des cas, cette indemnisation n'a pas fait l'objet d'un accord ou d'une charte (contre 42% qui en ont fait l'objet). Toutefois, dans 87% des entreprises interrogées, le télétravailleur bénéficie, sous différentes formes, d'une aide de la part de son employeur pour s'équiper. Ainsi, 44% des entreprises sondées mettent à disposition du matériel pour leurs collaborateurs, 44 % remboursent l'équipement acheté par le collaborateur (sur présentation de justificatif), tandis que 8% des employeurs proposent un catalogue dans lequel le collaborateur peut choisir son matériel, et enfin, 8% offrent une somme d'argent forfaitaire au collaborateur pour qu'il s'équipe. Si l'aide est financière, elle s'élève à moins de 100 euros dans 12% des cas, entre 100 et 200 euros dans 31% des cas, entre 200 et 500 euros dans 42% des cas et de 500 à 1000 euros, de même que de 1000 à 2000 euros dans 8% des cas également.

Auteur

  • Lys Zohin