logo Info-Social RH
Se connecter

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

General Motors prône une gestion des ressources humaines flexible

Télétravail | publié le : 22.04.2021 | Lys Zohin


 

La patronne de General Motors, Mary Barra, vient de préciser la façon dont le constructeur automobile souhaitait faire travailler ses 150.000 salariés dans un monde sans Covid-19. Une politique flexible, qui peut évoluer en fonction des besoins individuels et des projets, et cela de semaine en semaine. Ce qui pourra signifier que les formations, pour les 87.000 ouvriers non-qualifiés qui travaillent sur les chaînes de montage, pourront être effectuées en distanciel. Cela pourra également prendre la forme d'un télétravail permanent ou d'un système hybride, en fonction des souhaits du salarié. « Il ne s'agit pas d'une politique standardisée, a déclaré Laura Jones, la responsable mondiale Talents de GM. C'est vraiment une évolution de notre culture, et pour chacun de nos collaborateurs. » La décision d'adopter une politique de gestion des ressources humaines plus flexible a pris sa source dans les nombreux messages envoyés par des salariés, dont une bonne partie est en télétravail depuis plus d'un an, le tout associé à des enquêtes en interne visant à déterminer où et comment les salariés voulaient travailler à l'avenir. Cette nouvelle flexibilité est faite pour donner du pouvoir aux managers, afin qu'ils prennent directement la responsabilité de la gestion de leurs équipes, selon la direction. Chaque manager pourra ainsi déterminer quels sont les horaires et les modes de travail appropriés pour chacun des membres de l'équipe. La direction de GM ne s'est pas hasardée à estimer le nombre de salariés qui choisiraient de travailler de chez eux ou de façon hybride. « Cela irait à l'encontre de notre philosophie de flexibilité », a déclaré Laura Jones. Pas plus qu'elle n'a voulu dire ce que le constructeur comptait économiser en matière d'immobilier de bureau... En outre, GM a assuré que cette nouvelle façon de faire devrait permettre de recruter de nouveaux talents, dont ceux qui ne souhaitent pas travailler dans des villes industrielles comme Detroit. L'annonce de la nouvelle stratégie de GM arrive un mois après celle de Ford, qui a lancé un système de travail hybride, pour donner à ceux qui travaillent dans les bureaux une flexibilité accrue.

Auteur

  • Lys Zohin