logo Info-Social RH
Se connecter

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

Télétravail : les salariés de moins en moins consultés

Organisation du travail | publié le : 16.02.2022 | Gilmar Sequeira Martins

Teletravail

La dernière enquête du cabinet Génie des Lieux, menée en janvier 2022 auprès de 3 900 professionnels, note un nouveau reflux de la concertation, déjà peu pratiquée au demeurant. En 2021, 61 % des salariés déclaraient ne pas avoir été consultés sur leurs souhaits d’évolutions des pratiques du travail, du management et des environnements de travail. En 2022, ce pourcentage augmente encore pour atteindre 67 %, soit quasiment sept salariés sur dix.

Le télétravail reste pourtant au cœur des sujets qui focalisent l’attention. Il figurait en tête de liste en 2021 pour 46 % des salariés et le reste en 2022 pour 41 % des sondés. La communication interne qui était le deuxième sujet qui préoccupait le plus les salariés en 2021 (19 %) est passée en 2022 à la quatrième position, devancée par deux autres sujets qui suscitent un niveau d’intérêt très similaire : la mise en place de nouvelles règles de fonctionnement (16 %) et la formation des managers (15 %). Les outils digitaux et le réaménagement des locaux sont aussi des sujets plus en vue : en 2021, ils ne préoccupaient que 4 % et 2 % des salariés. En 2022, ils méritent l’attention de 7 % et 8 % d’entre eux. La progression la plus forte est enregistrée par le réaménagement des locaux, qui dépasse en intérêt l’enjeu des outils digitaux.

Les entreprises ont-elles anticipé ce mouvement ? En tout cas, 61 % des dirigeants envisageaient ou avaient déjà engagé une adaptation des locaux en 2021. Ce taux passe à 69 % en 2022. Les enjeux de management ont eux aussi évolué dans la même direction. En 2021, 48 % des dirigeants avaient lancé une réflexion sur ces questions et elle était en cours pour un quart des organisations. En 2022, la part des sociétés ayant lancé une réflexion reste stable (49 %) mais elles sont plus nombreuses à y être déjà engagées (31 %).

Contre toute attente, le coworking suscite de moins en moins d’adeptes. En 2021, moins d’une entreprise sur dix (9 %) proposait cette solution à ses collaborateurs. En 2022, ce taux a baissé et cette option n’est plus envisagée que par 7 % des sociétés. De même, ce type de lieux est de moins en moins envisagé : alors que 24 % des entreprises l’avaient inclus dans leur réflexion en 2021, elles ne sont plus que 21 % dans ce cas en 2022.

 

Auteur

  • Gilmar Sequeira Martins