logo Info-Social RH
Se connecter

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

Les salariés souhaitent des organisations du travail plus flexibles (sondage Monday)

Organisation du travail | publié le : 18.03.2021 | Gilmar Sequeira Martins

Les salariés souhaitent des organisations du travail plus flexibles

Les salariés souhaitent des organisations du travail plus flexibles

Crédit photo TarikVision/Adobe Stock

Selon une étude de la plateforme collaborative Monday, réalisée par YouGov en janvier 2021, une large majorité (59%) de salariés estiment que la collaboration à distance va devenir une composante de leur quotidien. Une projection qui suscite quelques réserves puisque les deux tiers (66%) y voient une perte de contact avec leurs collègues. Par ailleurs, 31% estiment que le travail à distance accentue la perte de lien avec la stratégie de l'entreprise et 30% regrettent l'éloignement avec les managers. Autre enseignement, la moitié (52%) des sondés s’inquiètent d’une trop grande porosité entre leur vie professionnelle et leur vie personnelle.

Les salariés attendent aussi des évolutions sur l’organisation du travail. Six sur dix  (61%) d’entre eux estiment qu'ils sont plus efficaces lorsqu'ils ont une plus grande marge de manœuvre dans l'organisation de leurs tâches. Mais un autre facteur joue un rôle clef dans cette appréciation : près de la moitié des salariés (47%) estime que leur productivité est directement corrélée à leur compréhension du rôle qu’ils jouent dans l’organisation. Ils restent dubitatifs quant à leur poids dans les décisions de management puisque 46% seulement pensent qu’ils y prendront davantage part. Pour mieux remplir leurs missions, les salariés ont déjà une idée précise de leurs besoins. Un tiers (32%) souhaitent une plus grande réactivité de leurs partenaires et collègues, 28% réclament des outils logiciels permettant de mieux organiser le travail entre collègues mais aussi de centraliser l’information. Enfin, près d’un quart (24%) estiment que la formation aux outils numériques peut faciliter leurs missions. Toujours dans le champ digital, les organisations ont encore des progrès à faire puisque moins de la moitié (48%) des salariés se déclarent satisfaits des plateformes de travail proposées par leur entreprise. La sensibilité aux problématiques de sécurité et de fiabilité des données augmente puisque 57% estiment que ces éléments seront déterminants dans l’évolution des modes de travail.

Auteur

  • Gilmar Sequeira Martins