logo Info-Social RH
Se connecter

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

Le management de transition se généralise

Organisation du travail | publié le : 08.11.2021 | Gilmar Sequeira Martins

Company manager giving presentation to group of workers in a fac

La crise sanitaire a accéléré le recours au management de transition.

Crédit photo Drazen - stock.adobe.com

Le management de transition vient-il de franchir un cap ? Selon l’étude Robert Walters sur le management de transition en Europe (2021-2022), la moitié des entreprises ont fait appel à un manager de transition. Si une majorité (67 %) des missions durent moins de douze mois, un tiers (33 %) dépasse déjà cette durée. S’agissant de la nature des responsabilités confiées aux managers de transition, la moitié (50 %) relève du relais managérial, 20 % de la restructuration de l’organisation et 8 % ont trait à l’amélioration de la performance et à la rentabilité. La crise sanitaire a accéléré le recours au management de transition puisque 58 % des entreprises qui y avaient déjà eu recours ont poursuivi ou accéléré l’usage de ce levier et que 13 % y ont fait appel pour la première fois.

Les entreprises interrogées estiment que les managers de transition permettent en premier lieu de remplacer à court terme un poste de direction permanent (28 %) mais aussi d’apporter du conseil au conseil d’administration (18 %), de piloter un projet de restructuration (15 %), de gérer une crise (9 %), de redéfinir la stratégie (8 %), d’accompagner ou de coacher les collaborateurs (6 %) ou encore de réorganiser la direction de l’organisation (6 %). Interrogés sur les avantages du management de transition, les dirigeants des entreprises mettent en avant "l’adaptabilité dans un environnement de travail incertain", "l’acquisition immédiate des expériences et des compétences nécessaires", mais aussi l’intégration d’un "point de vue extérieur avisé", ainsi que la "flexibilité" et la "créativité" de ce type de managers. Ils soulignent aussi qu’il s’agit de "ressources compétentes dans une période compliquée" et de profils qui ont une "expérience des missions temporaires et [la] capacité à faire accélérer les projets".

Si plus de moitié (58 %) des managers de transition ont entre 50 et 59 ans, plus d’un tiers (34 %) sont des femmes, taux en progression de 9 points par rapport à 2020. L’étude note par ailleurs que près des deux tiers (58 %) d’entre eux ont réalisé leurs missions à distance sans rencontrer de difficulté particulière. Interrogés sur les aspects que les entreprises devront faire évoluer après la crise sanitaire, près des trois quarts des managers de transition (72 %) citent en premier l’adaptabilité et la flexibilité de l’organisation du travail, puis la digitalisation des processus et des outils (54 %) et la stratégie (26 %).

Auteur

  • Gilmar Sequeira Martins