logo Info-Social RH
Se connecter

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

Espagne: l'UGT réclame la reconnaissance du Covid long comme maladie professionnelle

Maladies professionnelles | publié le : 05.01.2022 | Lys Zohin

Tired Female Worker

L'Union générale des travailleurs (UGT) demande au gouvernement de reconnaître dans les meilleurs délais les symptômes persistants – fatigue, difficulté à respirer, dysfonctionnement cognitifs... qui affectent la vie quotidienne – comme maladie professionnelle.

Crédit photo Seventyfour - stock.adobe.com

S'appuyant sur la définition de l'OMS concernant le Covid long, considéré comme une maladie à part entière, l'Union générale des travailleurs (UGT) – Confédération syndicale espagnole – demande au gouvernement de reconnaître dans les meilleurs délais ces symptômes persistants – fatigue, difficulté à respirer, dysfonctionnements cognitifs... qui affectent la vie quotidienne – comme maladie professionnelle. « Si, trois mois après leur infection, les salariés en congé maladie doivent retourner travailler, alors qu'ils ne sont pas en capacité de le faire, ils sont en danger de se voir licenciés, notamment en raison de leur baisse de productivité, argumente l'UGT. Nous avons noté ces derniers temps une avalanche de licenciements pour cette raison. Nous ne pouvons pas accepter que cette situation, dans le cadre de la pandémie, serve à piétiner les droits des travailleurs. » La Confédération demande donc à ce que ces salariés soient reconnus en incapacité temporaire de travailler et, à ce titre, reçoivent des indemnités de la Sécurité sociale. Et si certains cas d'incapacité sont assimilés à des accidents du travail (pour les prestataires de services, notamment), l'UGT demande que cette protection perdure, si les personnes sont affectées par un Covid long et doivent périodiquement cesser de travailler. « Ces mesures seraient d'une grande aide à tous ceux qui se retrouvent dans l'incapacité de gagner leur vie », conclut la Confédération. Et en attendant que des mesures d'urgence soient prises, l'UGT a décidé de ne plus participer aux réunions concernant le dialogue social avec le gouvernement espagnol...

 

Auteur

  • Lys Zohin