logo Info-Social RH
Se connecter

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

Les syndicats italiens appellent à une grève chez Amazon le 22 mars

Conditions de travail | publié le : 15.03.2021 | Lys Zohin

Les syndicats italiens appellent à une grève chez Amazon le 22 mars

Les syndicats italiens appellent à une grève chez Amazon le 22 mars

Crédit photo Gorodenkoff - stock.adobe.com

Les syndicats ont appelé les salariés de toute la chaîne logistique d'Amazon à faire grève le 22 mars, dans toute l'Italie. Amazon emploie directement près de 10000 personnes à plein temps en Italie, dont deux tiers travaillent dans la logistique. Mais cette grève annoncée sera la première action impliquant aussi bien les salariés des entrepôts du géant du e-commerce que les travailleurs des plateformes de livraison qui officient pour Amazon.

L'initiative des syndicats – FILT-CGIL, FIT-CISL et Uiltrasporti – qui représentent les salariés de même que les travailleurs des plateformes de livraisons, est liée à l'achoppement des discussions en cours sur les conditions de travail des livreurs avec Assoespressi, qui représente de son côté les sociétés de livraisons. «Les discussions se sont arrêtées net du fait que le "lobby des patrons" refuse de prendre en compte les problèmes que nous avons soulevés», ont expliqué les syndicats des travailleurs. Ces derniers ont demandé à Assoespressi de revoir plusieurs aspects du travail chez Amazon, notamment la charge de travail, les roulements, les vouchers pour les repas, les bonus liés aux résultats et le remboursement des frais de déplacement. Ils ont également demandé un allègement des heures de travail des livreurs.

Mais Amazon, selon les syndicats, aurait refusé de prendre part à des discussions concernant les livreurs, estimant que cela devait être la responsabilité des entreprises de livraison. La société américaine, présente depuis 10 ans en Italie, y a investi un total de 5,8 milliards d'euros. En janvier, elle avait annoncé l'ouverture de deux nouveaux centres de logistique, pour un investissement supplémentaire de 230 millions d'euros. L'an dernier, un tiers environ des salariés d'un entrepôt d'Amazon, au centre de l'Italie, s'étaient mis en grève, pour demander des mesures de protection supplémentaires face à la pandémie de Covid-19.

Auteur

  • Lys Zohin