logo Info-Social RH
Se connecter

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

En Inde, Cognizant crée un fonds de rétention pour limiter le turnover

Conditions de travail | publié le : 19.02.2021 | Lys Zohin

La société américaine spécialisée dans les services d'informatique et de conseil, Cognizant, dont les activités ont lieu en grande partie en Inde, vient de mettre sur pied un fonds doté de 30 millions de dollars pour améliorer le taux de rétention des salariés indiens. Elle a en effet vu le turnover annuel frôler les 20% à la fin de l'an dernier.

Certes, dans certains cas, ce sont des top managers qui sont remerciés, dans le sillage d'une restructuration en cours, la société se séparant de certaines filiales. Mais si l'industrie de l'IT est habituée à un turnover élevé, Cognizant a noté que ses jeunes talents sont de plus en plus nombreux à partir à la concurrence. Ce taux est ainsi passé de 10% à 16% ces derniers mois. Elle a donc décidé de réagir, en offrant par exemple des jours de congés payés supplémentaires (qui passent à 36 par an). Elle s'est également engagée à s'assurer que les meilleurs talents auront une évolution de carrière satisfaisante en son sein. Mais surtout, elle mise sur un fonds de rétention. À chaque fois qu'un salarié recevra une offre alléchante de la part d'un concurent, Cognizant s'engage à lui donner le même salaire pour qu'il reste. Les analystes ne sont pas surpris. Un autre géant de la tech, Infosys, avait lui aussi adopté des mesures de rétention très proactives, alors que le turnover dépassait les 20%. « Pour que la restructuration en cours chez Cognizant soit un succès, il lui faut effectivement s'assurer que les compétences les plus recherchées sur le marché resteront bien chez elle, sinon, dans les six à douze mois à venir, elle pourrait connaître un échec et voir son cours en bourse plonger », concluent-ils.

 

Auteur

  • Lys Zohin