logo Info-Social RH
Se connecter

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

En Chine, les salariés de la tech alertent sur leurs conditions de travail

Conditions de travail | publié le : 22.10.2021 | Lys Zohin

businessman overtime work

Sous le nom "la vie des salariés compte", une nouvelle campagne vient d'être lancée en Chine contre les horaires délirants dans la tech.

Crédit photo ryanking999 - stock.adobe.com

Sous le nom "la vie des salariés compte", une nouvelle campagne vient d'être lancée en Chine contre les horaires délirants dans la tech, où les professionnels font "le 996", autrement dit, ils travaillent de 9 heures du matin à 9 heures du soir, six jours sur sept... Lancée par quatre anonymes, qui se décrivent comme des jeunes diplômés découvrant le monde impitoyable de la tech chinoise, la campagne incite les "techies" à donner le nom de leur employeur, leur rôle et les horaires qu'ils effectuent sur un site hébergé par GitHub, le rendez-vous numérique des professionnels du secteur. En quelques jours seulement, plus de 4 000 salariés qui travaillent pour des géants comme Alibaba, Baidu, Tencent et ByteDance ont enregistré leurs heures de travail. Au point que les initiateurs de la campagne l'ont déjà étendue à d'autres secteurs, tels que la finance et l'immobilier, de même que les entreprises étrangères présentes sur place. C'est donc une nouvelle rébellion contre la culture des horaires délirants qui prend forme, après une première campagne pour la dénoncer en 2019. Depuis, des décès pour surtravail ont également alerté l'opinion ainsi que les pouvoirs publics, lesquels tentent de réglementer les conditions de travail dans la tech et ailleurs. En août dernier, une Cour chinoise a même décidé que le 996 était illégal. Toujours est-il que les horaires rapportés par les professionnels de la tech qui se sont inscrits sur la plateforme sont généralement de 10 à 12 heures par jour... Les initiateurs de la campagne espèrent non seulement dénoncer ces abus mais aussi aider les nouveaux venus à choisir leur employeur en fonction des conditions de travail imposées. Mais leur ambition ultime est de remplacer le 996 par le 955, soit des horaires de 9 heures à 5 heures, cinq jours par semaine...

Auteur

  • Lys Zohin