logo Info-Social RH
Se connecter

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

83 % des agents de la fonction publique s'estiment plus utiles qu'avant la crise (Casden)

Conditions de travail | publié le : 23.06.2021 | Lys Zohin

Selon les résultats d'un sondage réalisé par l'Institut BVA* pour la CASDEN Banque Populaire (banque coopérative de la fonction publique) , les agents de la fonction publique se considèrent encore plus utiles aujourd'hui (83 %, + 11 points par rapport à la même étude il y a un an) et fiers de leur mission (79 %, + 6 points). La catégorie qui ressort le plus sur ces deux questions est la fonction publique hospitalière, avec un total de 93 % et 85 %. Il y a un an, les agents de la fonction publique étaient plus nombreux à avoir le sentiment de bien vivre la situation (73 % en 2020 contre 68 % en 2021). L'écart se creuse auprès de ceux de la fonction publique hospitalière (67 % en 2020 contre 51 % en 2021). Par ailleurs, de manière générale, dans leur quotidien, les fonctionnaires ne se sentent pas valorisés (71 %), ni reconnus par la société (66 %) ni soutenus par leur hiérarchie (46 %), ni par l'État (75 %)... De plus, les difficultés rencontrées par les fonctionnaires ont augmenté, notamment au niveau du manque d'information (67 %, +4 points), des problèmes de santé (63 %, +15 points), du manque de moyens pour effectuer leur travail (61 %, +4 points) et de l'isolement ou de la solitude (51 %, +4 points). Si le télétravail s'est progressivement mis en place, 50 % des agents de la fonction publique n'occupent cependant pas un poste qui permet le travail à distance, principalement dans la fonction publique hospitalière ou territoriale. Il ressort en outre de l'étude que 23 % des fonctionnaires n'ayant pas pu télétravailler souhaiteraient le faire – sauf les enseignants : 49 % déclarent ne pas vouloir télétravailler. Enfin, en ce qui concerne l'avenir de la fonction publique, les fonctionnaires sont, tout comme en 2020, partagés entre optimisme et pessimisme (51 % contre 49 %). Dans le détail, 74 % des agents de la fonction publique sont pessimistes concernant l'évolution de son fonctionnement, 72 % sur l'image des fonctionnaires auprès des usagers et 69 % sur la reconnaissance de leur travail. Mais l'intérêt de la mission demeure : 80 % des répondants se voient continuer à exercer leur métier actuel.

*enquête réalisée auprès d'un échantillon de 1.001 personnes, du 26 avril au 3 mai 2021, sur le vécu et les perspectives des agents de la fonction publique, plus d'un an après le début de la crise sanitaire

.

Auteur

  • Lys Zohin