logo Info-Social RH
Se connecter

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

81% des cadres attachés à leur statut

Conditions de travail | publié le : 27.10.2021 | Benjamin d'Alguerre

En dépit de la fusion Agirc-Arrco en 2019 et donc de la disparition de leur caisse de retraite spécifique, les cadres restent attachés à leur statut. C’est ce qui ressort d’une étude menée par l’Apec et dont les résultats ont été dévoilés le 27 octobre. Ainsi, 81% des cadres affirment que pour eux, ce statut est « important ». Dont 25% qui le qualifient de « très important ». Pourquoi ? Au-delà du seul régime de retraite – qui fonde pourtant le statut et n’est cité que par 25% des sondés – la position de cadre reste associée pour 42% d’entre eux à un niveau de responsabilité. 40% la perçoivent comme une garantie d’autonomie dans le travail. La question salariale, citée par 38% des répondants, ne vient qu’en troisième position, juste avant, justement, le régime de retraite complémentaire. 21% citent la reconnaissance du travail et de l’engagement, 21% invoquent la flexibilité horaire et 19% un grand nombre d’heures de travail. Le marqueur social ne recueille que 12% des suffrages des interrogés.

46% des cadres actuels le sont depuis le début de leur carrière professionnelle. Souvent les plus jeunes recrutés pour leur niveau de diplôme. Ce sont également ceux qui sont le plus attachés à leur statut (87%). 30% des cadres le sont devenus par promotion interne et 24% en changeant d’entreprise employeuse. Ce sont ces derniers qui affirment être le moins (76%) attachés au statut… et qui sont particulièrement représentés chez les 41% de cadres affirmant qu’ils seraient prêts, en cas de licenciement, à accepter un nouvel emploi non-cadre. 59% ne l’accepteraient pas, dont 28% « certainement pas ».

Auteur

  • Benjamin d'Alguerre