S'abonner
Se connecter
Menu

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

Idées

Complément d’enquête sur le patronat

Idées | Livres | publié le : 01.02.2009 | J. M.

Image

Complément d’enquête sur le patronat

Crédit photo J. M.

Au moment où l’affaire des fonds secrets de l’UIMM éclate, en septembre 2007, avec la révélation de retraits d’argent liquide, à hauteur de 5,6 millions d’euros, des caisses de l’organisme, un vaste déballage commence. Après avoir interrogé 200 acteurs et observateurs, suivi au jour le jour les rebondissements du scandale, parcouru l’abondante littérature sur la question, l’auteur, journaliste en charge du patronat aux Échos, a su dépasser le cadre du simple récit. Son livre apporte un complément qui manquait à l’histoire du patronat, depuis la somme d’Henri Weber sur le CNPF.

Certes, l’essentiel se concentre sur l’élection surprise de Laurence Parisot à la tête du Medef, puis sur le long combat qu’elle a dû mener pour imposer son pouvoir, son style et ses orientations aux autres dépendances de la galaxie patronale. Mais on y apprend également beaucoup de choses sur les conditions dans lesquelles Ernest-Antoine Seillière en assura la direction et la transformation, ainsi que sur les défis qui l’attendent à l’avenir. Le livre est très complet sur les trois appendices patronaux qui eurent leurs heures de gloire durant les belles années de la guerre froide et des affrontements idéologiques avec les syndicats : l’Institut d’histoire sociale, l’Institut supérieur du travail et l’Association pour la liberté économique et le progrès social. L’itinéraire de Laurence Parisot est relaté avec un luxe de détails, et un chapitre décrit par le menu avec quel art de la manœuvre elle a réussi à devenir la première « patronne des patrons », alors que tous les poids lourds du Medef et de l’UIMM avaient d’autres candidats en tête. La galerie de portraits de la génération montante des dirigeants patronaux mis en piste dans le sillage de la présidente s’avère elle aussi fort révélatrice de la profonde mutation en cours. à plusieurs reprises, le rôle éminent de Michel Pébereau dans le nouveau cours du Medef apparaît clairement. L’ouvrage étudie minutieusement les problèmes de financement de l’UIMM, qui n’a plus sa superbe d’antan. Enfin, Guillaume Delacroix exprime sa conviction que le futur homme fort de l’organisation patronale est Denis Kessler, président de la Scor et successeur le plus probable de Laurence Parisot. Un livre qui ne manquera pas d’entretenir les interrogations et les polémiques dans un univers patronal naguère obsédé par le secret, où l’on règle désormais ses désaccords en plein jour devant les tribunaux.

Auteur

  • J. M.