S'abonner
Se connecter
Menu

Le portail des décideurs du social et des ressources humaines par

Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

Le journal des ressources humaines

Les assureurs veulent innover en santé et en dépendance

Le journal des ressources humaines | Protection sociale | publié le : 01.01.2009 |

Image

Les assureurs veulent innover en santé et en dépendance

Crédit photo

Sur un marché de l’assurance de personnes globalement frileux, la santé et la dépendance apparaissent comme les deux segments les plus porteurs de nouveautés dans les trois prochaines années. Avec, toutefois, des nuances : si mutuelles et assureurs estiment que la santé offre le plus gros potentiel d’innovation, les institutions de prévoyance privilégient la dépendance, l’épargne ou les services à la personne. Tel est le principal constat du 2e Panorama de l’innovation en assurance de personnes que vient de réaliser le cabinet -Alturia auprès d’une cinquantaine d’organismes d’assurances. En santé, les nouveautés se traduisent surtout par le développement de la souscription en ligne. Autre piste explorée, les produits visant à susciter des « comportements vertueux » en matière de consommation de soins, tels que les garanties assorties de « franchise cautionnée ».

Dans le même ordre d’idées, « la gestion du risque » devient une préoccupation majeure pour 18 % des sondés. Une façon, selon Pascale Le Lann, responsable de cette étude, de répondre à la préoccupation des entreprises soucieuses de réduire leurs charges. Comparés aux espoirs qu’ils suscitaient en 2005, les régimes à la carte et autres « plans cafétéria » semblent tombés en désuétude, tandis que les couvertures low cost ne rencontrent pas le succès escompté. Si le marché de la dépendance suscite toujours des espoirs, « il se heurte toutefois à -l’attentisme des acteurs vis-à-vis des projets gouvernementaux concernant la création d’un cinquième risque », note Pascale Le Lann. Les prestations innovantes combinent de plus en plus une rente avec des services à la personne.