S'abonner
Se connecter
Menu
Liaisons sociales magazine Entreprise & Carrières
Newsletter

Magazines

Actu

Un député UMP féru de social

Actu | Eux | publié le : 01.01.2009 | L. D.

Image

Un député UMP féru de social

Crédit photo L. D.

Jean-Frédéric Poisson est satisfait. Le député UMP des Yvelines menait avec son collègue Marc Le Fur la fronde des parlementaires de la majorité contre la généralisation du travail dominical. Après moult rebondissements, le texte a finalement été remanié comme il le souhaitait « de manière à limiter le risque de généralisation, même si les forces du marché sont puissantes », reconnaît ce premier adjoint de Gérard Larcher à la mairie de Rambouillet.

Docteur en philosophie, catholique engagé, proche de Christine Boutin et spécialiste des questions bioéthiques, auxquelles il a consacré sa thèse en 2001, Jean-Frédéric Poisson se dit attentif à la portée symbolique de la loi. « Le débat sur le travail le dimanche a permis aux députés de comprendre que beaucoup de textes ne sont pas techniques et qu’ils adressent des messages forts à la société, notamment sur la nature des liens sociaux que nous voulons instaurer. » Cet ancien cadre de la fonction ressources humaines de 45 ans, auteur d’un rapport en 2007 sur la pénibilité au travail, va rester dans l’actu. Il est chargé d’une mission temporaire sur les négociations de branche, et aussi membre de la mission spéciale de révision des lois bioéthiques, programmée pour 2009

JEAN FRÉDÉRIC POISSON

45 ans.

FONCTION

Député UMP des Yvelines.

Auteur

  • L. D.